Partagez | .
 

 « Parlons peu mais parlons bien | PV Drago Malefoy »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Animateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Parlons peu mais parlons bien | PV Drago Malefoy Mar 6 Aoû - 22:33

Nikolaï avait réorganisé le bureau de directeur adjoint, autrefois occupé par Minerva McGonnagal, afin qu'il soit plus adapté à sa manière de faire. Un bureau semi-circulaire en ébène marqueté, comportant six tiroirs et un creux à encrier, occupait le centre de la pièce, reposant sur un tapis de laine pure noir et or, dont le motif était une sorte de damier circulaire dont le centre était figuré par une tête de loup. Tête de loup que l'on retrouvait gravée sur un écu d'argent qui ornait l'avant du bureau, face à la porte après les deux petites marches. Le mur du fond de salle était recouvert d'armoires à vitrines et de bibliothèques, tandis que les murs latéraux faisaient l'objet d'une sorte d'exposition permanente, tant de tableaux que d'objets d'autres natures. Il y avait par exemple sur le mur droit un ancien balai, qui en son temps avait eu son heure de gloire, une batte de quidditch sobre gravé d'une ancienne rune, une petite vitrine pleine de baguettes de taille et de composition variables, mais également des tapisseries ouvragées, des portraits, des paysages, un maillot de joueur de Quidditch portant les armoiries de Durmstrang sur l'épaule droite et les couleurs de l'équipe de Russie partout ailleurs, mais également un téléscope, une horloge à l'ancienne...Et un frigidaire, derrière lequelle, dans une petite niche invisible, étaient cachés un coffre en bois de chêne et acier trempé, ainsi qu'un groupe électrogène pour faire marcher le frigidaire. Magnifique invention moldue!

Le russe s'était mis sur son 31 ce jour là. Une chemise noire aux longues manches fendues , un peu dans le style de Ronnie James Dio lorsqu'il était en vie, un collier de cuir noir à pointes, un pantalon de cuir noir près du corps, et deux bracelets de force en cuir marron qui couvraient chacun les deux tiers de son avant-bras. Voila ce que portait Nikolaï. L'ancien professeur de duel de l'institut Durmstrang gardait dans le bracelet droit un petit système de harnais et de ressort qui lui permettait de faire jaillir sa baguette dans sa paume s'il esquissait un certain mouvement du poignet. Installé derrière son bureau sur un fauteuil en bois et en soie noire, il avait en main un paquet de cartes, et s'exerçait à les manipuler sur son sous-main de travail qui n'était rien de plus qu'un tapis pour cartes récupéré d'un casino de Las Vegas. On frappa à la porte. Sa baguette vint se loger dans la paume de sa main alors qu'il s'approchait pour ouvrir, et d'un geste, deux verres et une bouteille vinrent se poser sur son bureau depuis une armoire au fond de la salle. Lorsqu'il actionna la poignée de la porte en déverrouillant le loquet, Nikolaï ne fut pas surpris de voir Drago Malefoy, car c'était bien lui qu'il attendait. Ce jeune homme ambitieux formaté depuis son enfance pour être au service de Tom Jedusor, en son temps appelé Lord Voldemort.

- Entrez, Drago, je vous attendais justement. Vous êtes pile à l'heure. Excellent, j'aime les gens ponctuels. Prenez vos aises.

Sur un ton calme, d'une voix presque monocorde, le Russe avait invité l'ancien mangemort à s'asseoir, matérialisant face au bureau un siège qui était une réplique exacte de celui sur lequel reposait son arrière-train quelques secondes plus tôt. D'un nouveau mouvement du poignet, il rangea sa baguette et se dirigea en compagnie du jeune homme blond vers le bureau évoqué ci-dessus. Son teint blafard, son maquillage excentrique, son regard rendu insoutenable par des lentilles déformantes, Nikolaï détaillait Drago sous tous les angles alors qu'ils esquissaient quelques pas jusqu'au meuble. Le russe fit disparaître ses cartes et rangea le tapis de jeu en s'assoyant à son bureau. Alors qu'il accueillait le jeune Malefoy dans la salle, la bouteille avait pris l'initiative (quelque peu forcée par magie, bien sur) de servir deux verres d'un liquide transparent. Nikolaï ne négociait jamais rien sans un verre ou une tasse à proximité, et ce n'était pas aujourd'hui qu'il allait se défaire de ses habitudes.

- Prenez donc un verre, et buvez d'une traite si vous ne souhaitez pas vous attaquer la langue...oh, et...Attention, ça débouche. Na zdrovié!

A la mode de chez lui, le russe laissa son invité choisir son verre, leva le sien et en vida le contenu d'une traite, retenant un petit soupir de nostalgie en avalant le breuvage fortement alcoolisé. Ca lui rappelait la grande salle de Durmstrang, les repas de noel quand il y étudiait, les repas de tous les jours quand il y enseignait...Le pays, quoi. Bref, la n'était pas la question. S'il avait invité Drago à venir lui rendre visite, ce n'était pas pour le saouler (et meme si la boisson était coriace, cette quantité là n'était pas sensée etre capable de rendre un homme ivre...En théorie...), mais bien pour l'entretenir d'une affaire importante. Il avait presque réuni une équipe complète de professeurs, mais un poste restait vide, encore et toujours. Horace Slughorn était introuvable, il était nécessaire que quelqu'un enseigne la fabrication des potions aux élèves. Il n'avait qu'une seule fois discuté avec Severus Rogue, et celui-ci lui avait vanté les qualités de Drago Malefoy pour ce genre de pratiques. Impossible pour le nouveau directeur-adjoint de passer à côté d'une occasion pareille.

-Les temps changent mais le cycle recommence, un étage plus haut. Drago Malefoy...Vous en avez fait, du chemin, depuis que j'ai eu discuté avec un de vos anciens amis. J'espère que vous n'avez pas perdu la main dans les matières scolaires, puisque c'est de cela que je vais vous entretenir. Parlons peu mais parlons bien. Poudlard a besoin d'un nouveau professeur de potions. Vous êtes de la partie?

_________________


défis à faire:
 


défis faits:
 
Revenir en haut Aller en bas


 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Parlons peu mais parlons bien | PV Drago Malefoy Mer 7 Aoû - 19:56

Les choses commençaient réellement à s'arranger pour Drago. Non seulement il venait d'être accepté dans l'Ordre du Phénix mais en plus, on lui avait proposé un poste au sein de Poudlard, en tant que professeur de potions et il contait bien obtenir ce travail quoi qu'il en coute et malgré son jeune âge. Pour plusieurs raisons : d'abord cela lui ferait une occupation, ensuite il se sentait bien plus en sécurité à Poudlard que n'importe où ailleurs et on ne pouvait pas dire qu'il avait un endroit où vivre pour le moment. Il pouvait bien s'installer au QG de l'Ordre mais l'idée ne l'intéressait pas vraiment pour le moment, en partie à cause de Potter et Weasley qui n'aimaient vraiment pas l'idée de son intégration dans le mouvement. Il les comprenait, après tout le mal qu'il avait pu leur faire au cours des six dernières années et tâchait de se montrer tranquille pour le moment, ne voulant pas faire de vague. Et Merlin savait qu'entre ces trois là, il était difficile d'obtenir une discussion tranquille.

Drago avait donc fait ses bagages au cours d'une nuit et au petit matin, il avait disparu du Manoir Malefoy sans laisser de traces. Il n'avait rien laissé, pas un mot pour sa mère, juste quelques vêtements dont il n'aurait plus l'utilité et tous les souvenirs de sa vie en tant que Drago Malefoy, prêt à se forger une nouvelle existence, une nouvelle personnalité, même, s'il en avait la force. Il se doutait que le reste des Mangemorts et en particulier sa tante et son père partiraient à sa recherche et mettraient la main sur lui d'une façon ou d'une autre, d'autant plus s'il se retrouvait à Poudlard mais là-bas il serait à l'abri de toutes leurs tentatives.

D'ailleurs, en parlant de Poudlard, il y était attendu ce matin même pour un entretien avec le nouveau directeur-adjoint, un certain Nikolaï Karkaroff, dont il ne connaissait rien de plus que le nom pour l'avoir croisé sous les traits de son grand frère au sein des rangs des Mangemorts. Comme il n'avait nul part d'autre où aller, Drago arriva un peu en avance au château et se permit de prendre tout son temps dans les couloirs pour se remémorer une dernière fois ses années en tant qu'étudiant entre ces murs. Ce serait difficile de se faire une nouvelle vie en restant si proche de ce château, de ces souvenirs mais il y arriverait coute que coute.

A l'heure pile, il frappa à la porte de l'ancien bureau du professeur MacGonnagal et attendit d'y être invité pour entrer. L'intérieur était fort différent que la dernière fois qu'il y avait mis les pieds des années auparavant, décoré avec beaucoup plus de goût, se fit-il la remarque. Le nouveau directeur-adjoint lui par contre... Avait un style un tant soit peu... Rock'n'roll. Cela allait changer sur les bancs de Poudlard mais après tout, cet homme souhaitait offrir un emploi à Drago alors ce ne serait certainement pas lui qui irait le critiquer.

Comme invité, le jeune homme s'installa dans un fauteuil que le mage venait de faire apparaître, un joli fauteuil recouvert de soie noire qui était fort agréable au touché et très confortable. Nikolaï prit ensuite l'initiative de lui offrir un verre. Vu sa tendance à la bouteille en ce moment, Drago n'était pas très chaud pour boire un verre avant un entretien d'embauche mais il était très mal poli de refuser et, comme le directeur-adjoint ne se servait pas, Drago prit l'un des petits verres qu'il avala d'une traite, comme on le lui avait conseillé. Le liquide lui brûla la gorge, bien plus que du whisky pur feu mais il parvint à se retenir de tousser et à garder un visage neutre si l'on exceptait une petite grimace rapide.

« Merci, murmura-t-il seulement en levant son verre vide. »

Enfin, Nikolaï se décida à entrer dans le vif du sujet : le poste de professeur de potions. L'homme était très direct, très sûr de lui et surtout de Drago. Cela surprit un peu le jeune homme qui comprit tout de même qu'il était là grâçe aux conseils d'un « ami », probablement son ancien professeur de potions lui-même, son parrain Severus Rogue. Personne d'autre n'aurait pu vanter les mérites du jeune homme en potions si ce n'est sa mère mais elle le faisait pour tout -enfin, sans doute plus maintenant que son fils venait de prendre la fuite... Drago inspira profondément et avala sa salive, prenant le temps de répondre.

« Eh bien, je dois dire que votre proposition ne me surprend pas vraiment, je me doutais que vous comptiez me confier une place mais je ne comprends pas trop pourquoi, je sors tout juste de l'école, je suis à peine plus vieux que les derniers années... Cela dit, si vous tenez vraiment à m'avoir, je ne peux pas refuser un tel poste comme ça, c'est même avec plaisir que j'accepterais votre proposition. Je tiens simplement à m'assurer que vous êtes sûr de vous. »

_________________

Drago Malefoy
17 ans, sans emploi, #22780F
©️Maat'
Revenir en haut Aller en bas


Animateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Parlons peu mais parlons bien | PV Drago Malefoy Jeu 22 Aoû - 15:41

Nikolaï appréciait déjà Drago. Il avait passé avec brio l'épreuve du « descend ton verre et ferme-la », là ou d'autres poussaient une quinte de toux suivie d'une inspiration si bruyante que le russe la décrirait comme « porcine ». Le jeune homme avait fait preuve de politesse, de détermination (puisqu'il était clairement évident que s'il avait échoué à ce petit apéritif, il aurait été recalé tout de suite), et également d'une certaine force de caractère puisqu'il avait à peine esquissé une petite moue discrète au lieu de faire une remarque sur le breuvage. Nikolaï descendit son verre d'une traite, puis d'un geste de baguette fit disparaître le plateau, le verre, et la bouteille. Drago savait exactement pourquoi il était convoqué, et c'était un bon point supplémentaire pour lui. Son curriculum semblait plus que correct, si l'on exceptait une dernière année de scolarité quelque peu faussée par la domination des Mangemorts sur Poudlard et une allégeance au Seigneur des Ténèbres, et c'est pourquoi Nikolaï le scrutait pour tenter de percer a jour celui qu'il avait convoqué. Des rumeurs lui avaient été rapportées comme quoi Drago se serait enfui du domicile familial des Malefoy, et que ses parents, ainsi certains Mangemorts craignant Lucius et Narcissa, se seraient déjà lancés à sa poursuite. Cependant, il ne s'agissait que de rumeurs qui auraient aussi bien pu êtres lancées par les Malefoy eux-même, et il en fallait plus à Nikolaï pour s'assurer que Drago ne venait pas porter un coup en traître à Albus ou à l'école en elle-même.

- Eh bien, je dois dire que votre proposition ne me surprend pas vraiment, je me doutais que vous comptiez me confier une place mais je ne comprends pas trop pourquoi, je sors tout juste de l'école, je suis à peine plus vieux que les derniers années... Cela dit, si vous tenez vraiment à m'avoir, je ne peux pas refuser un tel poste comme ça, c'est même avec plaisir que j'accepterais votre proposition. Je tiens simplement à m'assurer que vous êtes sûr de vous.
-[b] C'est la un excellent atout que d'être d'un age proche de ses élèves! Croyez-en mon expérience, il permet d'avoir une meilleure influence sur leur travail et également de mieux les comprendre. Enfin, nous sommes sur la même longueur d'onde pour le reste, c'est le principal! Il est bien rare d'arriver si vite à un accord, et j'espère que vous ne m'en voudrez pas, au vu des récents événements qui ont ramené nombre d'entre nous à se remettre en question ou à revenir à la vie, si je vous fais passer quelques tests. Rien de bien difficile, à l'exception peut-être d'une fabrication de potion complexe, ce par quoi nous allons d'ailleurs commencer lorsque vous serez prêt...Et si vous acceptez de vous prêter, si j'ose dire, « au jeu. », Drago. Au fait ! Appelez-moi Nikolaï, s'il vous plait, j’exècre cette manie anglaise d'appeler les gens par leur nom de famille.


L'ex-professeur de Duel de l'institut Durmstrang, devenu depuis peu directeur adjoint de l'école de sorcellerie Poudlard, avait vu par ce biais son environnement de travail grandement modifié. Plus de magie noire. Plus d'enseignement « à la dure ». Il allait devoir appliquer les méthodes Anglaises, qu'il tentait désespérément d'apprendre depuis plus de trois mois, alors qu'il préparait déjà son voyage de la Russie jusqu'à Poudlard...Et qu'il aménageait à sa sauce. Ici, le professeur parlait, les élèves copiaient, apprenaient, récitaient, et c'en était fait des leçons. Voila ce qui lui posait problème. De là où il venait, chacun réagissait spontanément aux actions et aux dires de l'enseignant, qui répondait à la classe entière. Sur les élèves de première année, cette technique pourrait fonctionner, seulement tous n'arriveraient pas à Poudlard l'année de leurs onze ans. Certains en auraient treize, quinze, voire seize...Il devrait arriver à formater les plus jeunes à son mode d'enseignement, revisité afin d'en ôter la brutalité et la direction poussée à l'extrême, mais il attendait de ses enseignants qu'ils en fassent tout autant. D'un geste de baguette, à nouveau, il fit apparaître une série d'ingrédients entrant tous dans la composition d'une certaine potion, le matériel nécessaire à sa confection, une table avec un réchaud intégré, et cinq chaudrons de forme, matière et de couleur différente, classés par composition (étain, cuivre...). Un manuel de potions, apparemment ancien, apparut également, mais juste devant lui au lieu de se trouver à quelques pieds de distance. Nikolaï, de ses doigts longs et cadavériques tant de couleur que de maigreur, le fit avancer vers Drago dans un petit bruit de frottement de la couverture contre le cuir qui recouvrait le bureau. Il sembla qu'un petit sourire fit son apparition à la commissure de ses lèvres alors qu'il s'adressait à nouveau à son possible futur professeur de potions. Il ne manquait plus que lui pour compléter l'équipe enseignante, Nikolaï venant de recruter Lily Evans comme professeur de sortilèges et d'enchantements.

Il scrutait Drago avec un petit sourire en coin. Le jeune homme blond était la seule personne qui pouvait remplacer le très talentueux professeur Rogue au poste de professeur de potions, du moins d'après ce qu'il en savait par quelques "anciens amis". Des mangemorts qu'il avait un peu connu, pour parler plus franchement. Et il savait pertinemment que Drago avait connaissance de son "lien de parenté" avec Igor Karkaroff, qu'il devait déja connaître au vu de sa temporaire allégeance au seigneur des ténèbres. Il n'aurait jamais pu traverser le pont qui menait à Poudlard si il n'avait pas recherché une certaine rédemption, Nikolaï et une douzaine de sorciers avaient tissé à nouveau un maillage de sorts protecteurs autour de l'école, qu'il avait lui même éprouvé durant une journée entière, et de la même manière, ils avaient sécurisé chaque recoin de Poudlard après lui avoir rendu son ancien aspect. Cela n'avait pas été un travail de tout repos, il avait fallu replacer chaque bloc de pierre à sa place, repolir, retailler, ressouder, re...Bref, tout refaire. Cependant, avec de l'huile de coude et une myriade de sortilèges, ils avaient réussi à remettre à neuf l'école. Nikolaï avait maintes fois étudié les couloir, les escaliers, les moindres recoins cachés du bâtiment, et avait terminé par trouver la salle sur demande le matin même alors qu'il recherchait un endroit ou se reposer avant l'entretien qu'il allait avoir avec Drago, à qui il s'adressa avec une voix plus douce que précédemment, un peu comme l'aurait fait Dumbledore.


-Je n'ai jamais eu le déclic pour fabriquer des onguents et autres philtres, voyez-vous ? Ainsi, j'aimerais que vous me montriez comment vous enseigneriez à un novice en mon genre comment réaliser une potion dont la recette se trouve page 317 du livre que voici. Je vous laisse l'étudier, nous commencerons dès que vous serez prêt, Drago, J'ai tout mon temps!

_________________


défis à faire:
 


défis faits:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Parlons peu mais parlons bien | PV Drago Malefoy

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Parlons peu (!) mais parlons bien.
» Drago Malefoy is back ^^.
» Tu me tiens, je te tiens... || Drago Malefoy
» drago malefoy
» Drago Malefoy [Done]

Revivisco ~ le nouveau sortilège :: Portoloin :: Poudlard :: Les bureaux privés :: Le bureau du directeur-adjoint-