Partagez | .
 

 « Retrouvailles [ PV Severus Snape ] »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant


Auror stagiaire
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Retrouvailles [ PV Severus Snape ] Mar 17 Sep - 6:49

Lily s'était levée tôt le matin. Elle voulait faire ça au plus vite, car elle détestait ce souvenir.
Se levant, elle alla se doucher, passant devant les pièces a demi effondrées de la maison. Après avoir manger un minuscule bout de porridge, elle enfila ses chaussures sans faire de bruit et quitta la maison à pas de loup pour ne réveiller personne.
Le froid glacial de l’extérieur la gifla à plein fouet. Il était 5 heure du matin, et le noir régnait. Lily se dirigea de sa démarche décidée vers le cimetière de Godric's Hollow. Lorsqu'elle y parvint, un spectacle assez morbide l'offrit à ses yeux. Les tombent, normalement nettes et poussiéreuse, étaient dans un piteux état. La terre était retournée, les pierres fissurées, les tombeaux ouverts. Un frisson parcouru l’échine de Lily. Elle se souvenait encore de la nuit où elle s'était réveillée.
Godric's Hollow était vide, en ce moment. Chacun était allé revoir sa famille, ses amis, et personne n'avait pensé à remettre un ordre à tout ça. Pourquoi le faisait-elle, elle? Tout simplement parce que, elle ne savait pas pourquoi; l'idée que les tombes soient ouvertes juste à côté de chez elle lui faisait froid dans le dos.
Elle se fraya un chemin parmi les décombres, examinant l’ampleur des dégâts. Ca allait. Elle ne prendrait pas beaucoup de temps pour arranger ça.
Elle, elle n'était pas parti de Godric's Hollow. Elle avait son mari, et son fils, et ca lui suffisait amplement pour le moment. Il fallait qu'elle apprenne à connaitre son fils, pour retrouver une vie normale...
Cependant, elle pensait de plus en plus souvent à quelqu'un, mais elle ne voulait pas encore aller le voir. Cela ne faisait pas juste 18 ans qu'elle ne l'avait pas vu, mais bien plus longtemps. Pourtant, Harry lui avait raconté...
Elle sorti sa baguette. Embrassant le tout du regard, elle l'agita, murmura un sort. Elle poussa un soupir exaspéré : le sort n'avais pas marché. Elle avait énormément de mal avec certain sort, ces temps-ci. Manque de pratique oblige, rester 18 ans sans bouger ni penser a un effet dévastateur. Elle ressaya, et cette fois-ci, la terre décolla et vola autours d'elle.

Soudain, elle entendit un bruit derrière elle. Elle fit se poser doucement les monticules de terre suspendus dans les airs, et se retourna vivement. Quelqu'un l'observait. Elle n'avait pas perdu ces réflexes pour autant. Scrutant la pénombre, elle hésita avant de formuler un petit lumos.

Une douce lumière blanche illumina le côté d'ou était sorti le bruit. Elle sursauta en voyant une silhouette vêtue d'une cape noire. Elle lui était étrangement familière... Des cheveux noirs et gras tombaient sur ces deux épaules.

C'était le dernier endroit où elle aurait pensé le revoir. Elle le fixa. Elle avait peur que ce ne soit pas vraiment lui, mais quelqu'un d'autre. Lui ne fit pas un geste. Elle ne savait pas combien de temps ils restèrent là, à se contempler.
Mais cela ne faisait aucun doutes. C'est bien lui.

-Severus.

_________________
ma fiche de présentation
Et ici, tous mes liens!

N'hésites pas à me contacter, même si tes questions t'on l'air stupide ( alors qu'elles ne le seront jamais ). Je répondrais au plus vite!

Revenir en haut Aller en bas


 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Retrouvailles [ PV Severus Snape ] Mar 17 Sep - 8:16

Severus n'avait comme souvent pas fermé l’œil de la nuit, alors pour passer le temps, il avait fait ce qu'il faisait de mieux, des potions, il avait vraiment fait un peu de tout, tout en surveillant discrètement une potion tue-loup en pleine confection, simplement au cas où Lupin serait vivant et en aurait besoin. Severus mettait un point d'honneur à toujours faire la potion pour l'homme, il avait vu par deux fois les réactions instinctives des loups-garous les soirs de pleine lune et avait aussi très clairement vu ce que donnait un humain quand le loup le domine même sous forme humaine avec Greyback. Étrangement, cela rendait Lupin bien plus appréciable aux yeux de Severus, mais il n'avait pas travaillé toute la nuit seulement par insomnie non, une question le tiraillait depuis un moment, se pourrait il que Lily, sa meilleure amie et mère de Potter puisse être elle aussi revenue à la vie. Déjà trois jours que l'idée avait fleurit dans son esprit, trois jours qu'il la rejetait le plus loin possible de ses pensées, elle ne pouvait pas être vivante, il ne le fallait pas. L'homme n'était pas prêt du tout à l'imaginer vivante à la revoir, il serait bien sûr heureux pour elle et même pour le jeune Potter si elle était vivante, mais ça lui briserait le cœur une nouvelle fois et ça, il ne le voulait pas. L'homme était certains que même si elle était vivante, elle ne voudrait en aucun cas le revoir, le laisser s'expliquer, s'excuser mais surtout, il devrait la voir, avec son mari, James Potter et ça, c'était beaucoup trop pour lui, beaucoup trop à surmonter de la voir vivre heureuse avec un autre et d'un autre côté, si elle était heureuse, Severus savait qu'il ne pourrait pas lui en vouloir. Il souffrirait en silence, comme il le faisait depuis toujours ou presque. C'est vers trois heure du matin, qu'il décida d'aller régler la question, il passa sa cape qu'il mettait quand il allait aux réunions de mangemort, tout simplement parce qu'elle était aussi noire que la nuit et le cacherait bien mieux que ses autres capes.

Il quitta sa maison une fois prêt et transplana mais pas directement au cimetière de Godric's Hollow, non, il transplana dans un autre cimetière, celui où était enterré sa mère, au moins, elle, il était sûr qu'elle ne reviendrait jamais, il fit apparaître une rose noire et la posa sur la tombe, en priant ne pas pouvoir faire le même geste sur celle de Lily, tout en voulant un peu le faire. Tout était embrouillé dans sa tête, il voulait le retour de Lily et en même temps le redoutait. Il se détourna de la tombe de sa mère, transplanant directement dans l'autre cimetière, il avait fait ce parcours tant de fois durant la mort de Voldemort, allait mettre une fleur sur la tombe de sa mère et regarder de loin celle de Lily, pour oublier qu'elle reposait avec son pire ennemi, comme à leur enterrement, il était resté bien dans l'ombre, mais y avait assisté pour elle. Il arriva directement à huit mètres environ de la tombe des Potter, entre deux arbres qui faisaient assez d'ombre pour qu'il soit à peine visible et seulement pour un observateur averti. Il vit dès son arrivée la terre retournée, comme creusé, souriant sans s'en rendre réellement compte pour la première fois depuis son adolescence, quand il parlait encore à Lily. Il était un peu plus de cinq heure quand son sourire s'évanouit quand des pas se firent entendre, l'homme recula un peu plus dans l'ombre, à la manière dans vampire prêt à l'attaque. Observant la nouvelle personne arrivant, il resta choqué intérieurement, il ne pouvait pas faire erreur sur la personne. Vêtus simplement, ses longs cheveux auburn lâché, sa baguette prête à l'usage en main, ses pas si semblable à elle-même déterminé et ferme, ça ne pouvait être que Lily. Elle avait changé et en même temps pas du tout, ce qui était étrange pour Severus, la dernière fois qu'il l'avait vu, ils avaient tout deux dix-huit ans, puisqu'il n'avait pas vu Lily après sa mort ni entre la fin de Poudlard et sa mort. Seulement, il remarqua une chose, en apparence, elle avait toujours ses vingt et un ans, malgré ses trente huit ans réelle, lui avait vieillis mais elle était toujours aussi parfaite. En la regardant, plus d'une chose passa dans la tête de l'homme.

Magnifique. Lily, c'est vraiment Lily. Je ne peux pas me tromper sur elle, personne n'est Lily, personne n'est comme Lily. Elle est parfaite, mais je dois partir, je peux pas rester ici à l'observer, pas comme un espion et je ne peux pas lui parler, elle ne voudra jamais m'écouter, pourquoi faire un effort si je sais que tout est cassé, brisé, explosé depuis notre cinquième année. Soit heureuse, Lily, on se reverra de toute façon de loin.

L'homme la fixait toujours en pensant, lui destinant des mots qu'elle n'entendrait jamais, et vis toute la difficulté qu'elle avait à lancé des sorts, il sentit une vague de culpabilité de toucher de plein fouet, c'était en partie de sa faute si Lily était morte et il ne se pardonnerait jamais, alors comment elle pourrait le lui pardonner. Il commença à se déplacer lentement, pour sortir du cimetière, sans la quitter des yeux, regardant son dos, sa chevelure, tout en s'éloignant, mais d'un coup, Lily arrêta tout ses mouvements et se tourna vers lui, lançant un lumos, vu la lumière sortant du bout de sa baguette. Le regardant, il était prêt à s'enfuir en courant, une réaction loin d'être la sienne, mais il ne voulait pas qu'elle le voit, seulement le temps de se mettre d'accord avec lui-même qui fut très long, son cœur le poussant à rester là, à la contempler en silence et sa raison lui hurlant de fuir, de ne pas se faire plus de mal que nécessaire, il était trop tard, elle laissa échapper un mot.

-Severus.

Ce nom si sévère que lui avait donné sa mère et que Severus n'aimait pas plus que ça, surtout depuis les railleries intempestives des maraudeurs avait toujours sonné si juste dans sa bouche à elle, à Lily. Longtemps, il resta là, savourant le fait de la voir et qu'elle lui aie adressé la parole, même si ce n'était que son nom, c'était déjà beaucoup pour lui, ça signifiait qu'un échange entre eux pouvait être possible, c'était plus que tout ce que Severus avait pu imaginer.

-Lily

Le prénom qu'il avait voulut égal à son ton habituel froid et distant, n'en était rien, il sonnait doux, presque caressant, presque miraculeux, surtout aux oreilles de Severus, qui s'en voulu à mort pour avoir laisser autant voir tout ce qu'il ressentait, puisqu'une pointe de tristesse et de culpabilité se mêlait à la douceur et à la joie, tout avait été dit dans un simple prénom. L'homme s'en sentait plus que mal à l'aise, il aurait aimé pouvoir se creuser un trou et s'enterrer à l'intérieur, il n'avait aucun droit de se montrer gentil avec elle, tout était de sa faute, la mort de la femme, la vie de son fils, tout, s'il n'avait pas livré le début de la prophétie rien de tout ça ne serait arrivé et il était là, à la regarder en espérant qu'elle le laisserait reprendre une place dans sa vie.

-Je suis navré... pour tout. Au revoir.

Les excuses n'étaient pas une chose que Severus offrait facilement, en faîtes, il n'en offrait presque jamais, il ne s'était excusé que par obligation dans sa jeunesse, où à Albus et Lily volontairement et sincèrement. Il commença à s'avancer vers la sortie du cimetière après avoir saluer Lily, il se doutait qu'il pourrait même se mettre à genoux pour s'excuser qu'elle ne l'écouterait pas, elle devait le détester, le haïr, autant que son mari et son fils maintenant, il l'acceptait. Il avait passé sa vie à partir du moment où il avait compris son erreur en ne vivant que pour elle et pour l'aider, en sa mémoire après sa mort, en protégeant son fils pour elle, mais il n'attendait pas de remerciement de sa part, ni de quiconque, pas plus que de la reconnaissance, il avait fait ses plans ainsi, il avait prévu de mourir dans la dernière bataille pour ne pas avoir à donné d'explication et il avait fallu que le Seigneur des Ténèbres les ramène tous au plus grand malheur de Snape.

_________________
Revenir en haut Aller en bas


Auror stagiaire
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Retrouvailles [ PV Severus Snape ] Mar 17 Sep - 17:13

-Lily. Je suis navré pour tout... Au revoir.

Elle ne savait pas que faire. Courir vers lui, se jeter dans ses bras, lui dire merci pour ce qu'il avait fait? Ou bien courir vers lui, le gifler, lui hurler dessus pour ce qu'il avait fait? Ou bien encore le laisser partir, l'air de rien.
Mais ça, elle n'arrivait pas à le concevoir.
Elle ne choisit donc aucune des trois proposition.

-Severus, répéta-elle.

Elle savait que dans sa voix il y avait une part de tout ce qu'elle ressentait. Elle le détestait pour être entrer chez les mangemorts, avoir choisi la facilité et avoir vendu - même si cela n'avait pas été eux - un bébé à Voldemort. Mais maintenant, n'était-il pas excuser? Ne s'était-il pas infiniment racheté? Pour elle, d'après ce qu'elle avait compris. Elle l'avait toujours un peu su, mais elle n'aurait jamais pensé qu'il avait continué de l'aimer, même lorsqu'elle était avec James, même lorsqu'elle a eut un enfant avec lui, même quand elle était morte. Alors, une question toute bête passa dans son esprit :

-Pourquoi es-tu venu?

Elle se le demandait bien, ça. Après tout, n'étais-ce pas mieux pour lui, qu'elle soit morte? Si vraiment il avait toujours été amoureux d'elle - ce qu'elle n'arrivait toujours pas à intégrer vraiment - pourquoi était-il venu pour voir ce qu'il detesterait voir? Après tout, ce dit elle avec un malaise horrifié, il avait du énormément souffrir quand il avait vu sa vie à elle et à James, heureuse, comblée. Elle ne l'avait pas oublié pour autant. C'était son meilleur ami, celui qu'elle défendait, celui qui lui avait tout appris sur le monde de la magie, qui l'avait défendu face à sa petite soeur Pétunia, c'était lui qui venait toutes les après-midi au parc pour parler avec passion du monde magique. Mais il l'avait trahis. Elle ne lui avait jamais pardonné, cela. Elle ne lui pardonnerait sûrement jamais le fait d'avoir donné son fils et son mari à Voldemort . Mais voila. C'était un deal. Elle voulait vraiment revoir le Severus d'avant, celui qui se moquait de la magie noire. Elle avait peur ce soit un espoir vint.

Elle fit un pas vers lui. Elle le vit alors, plus clairement. Il était beaucoup plus vieux que dans ses souvenirs. Il avait exactement la même tête, un long nez droit, des yeux noirs et complètement dépourvus de la moindre trace de joie, ses cheveux tout aussi noirs de geai, si différents de James, de part et d'autre de son visage. Un expression de terrible souffrance se peignait sur ces traits. Il n'était plus dégingandé et maigre, mais un peu mieux battit. Quelques rides étaient dessinées sur son visage.

_________________
ma fiche de présentation
Et ici, tous mes liens!

N'hésites pas à me contacter, même si tes questions t'on l'air stupide ( alors qu'elles ne le seront jamais ). Je répondrais au plus vite!

Revenir en haut Aller en bas


 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Retrouvailles [ PV Severus Snape ] Mar 17 Sep - 18:56

Severus avait presque marché jusqu'au petit portail du cimetière quand la voix de Lily l'interpella.

-Severus.

Cette voix pleine de sentiments contradictoires, de rancœur, de la colère, de la reconnaissance. Ce dernier sentiment fit se retourner l'homme d'un mouvement net et rapide, il n'en voulait, pas, il avait beau avoir aidé, ça ne changeait pas toutes les vies qu'il avait prise alors qu'il avait pris la marque, il ne pouvait pas accepter de reconnaissance, surtout pas de la femme qu'il avait tué, parce que même si Voldemort avait commis l'acte, Severus le ressentait comme s'il l'avait fait lui-même, il s'en voulait même de la mort de Potter et de l'avenir qu'il avait donné au garçon en donnant cette prophétie, il s'en sentait et s'en sentirait à vie coupable.

-Je ne veux pas de ta reconnaissance, ni dans ta voix, ni dans tes actes, ni dans rien et de personne.

La voix avait claqué avec force, mais sans le froid habituel de Severus, il ne pouvait pas la traiter avec froideur, pas elle, pas Lily. Avec elle, il était toujours le petit garçon lui parlant de Poudlard, du monde sorcier, le petit garçon pauvre avec une amie si jolie et si vivante, même en changeant à Poudlard au fond de lui, quand il était avec elle, il était toujours le petit garçon, mais un petit garçon poussé par son ambition qui avait fait de mauvais choix, qui avait eu la vengeance dont il rêvait depuis l'enfance, pour tout cela, il l'avait perdu elle et l'avait regretté à vie. L'homme la fixait depuis qu'il s'était retourné, il avait fait deux pas vers elle, mais se refusait à avancer plus, la tentation de la toucher deviendrait trop grande, un contact pouvant lui prouver qu'elle était vivante et un contact qui serait destructeur pour Snape, pour plus d'une raison. L'homme fut surpris lorsqu'elle lui adressa une nouvelle fois la parole, il pensait qu'elle ne voudrait plus lui parler, plus jamais et la question qu'elle énonça été encore pire.

-Pourquoi es-tu venu ?

Pourquoi était il venu ? Lui dire pourquoi ne pas lui dire, voilà ce que Severus se demandait, jamais il ne lui avait dit qu'il était amoureux d'elle, il n'avait parlé de son amour pour elle qu'à Albus et l'avait transmis en se croyant mort pour de bon à Harry Potter et seulement par des souvenirs. Le jeune avait-il parlé de ça à son père, ne lui avait-il rien dit, Severus n'en savait rien, tout ce qu'il savait c'est qu'il était venu pour savoir si elle était vivante, avec des sentiments partagés, mais le savoir était important pour lui. Finalement, il se trouvait heureux de la voir là, devant lui, vivante, mais il aurait préféré ne pas la croiser, il n'y était pas du tout préparé, il pensait ne plus jamais l'approcher et encore moins se retrouver en tête à tête avec elle. Il prit la décision de lui dire la vérité, mais comment dire la vérité à Lily sans lui dire qu'il l'aimait.

-Je devais savoir, si tu étais vivante, Lily, je ne pouvais plus rester dans le doute. Je dirais presque que même le retour de Potter me satisfait, mais c'est pour toi que je suis venu. Tu as toujours été importante pour moi et tu le resteras.

Elle avait avancé d'un pas et Severus avait été tenté de reculer, mais elle était si près, qu'il pouvait voir ses yeux vert, il en fut plus qu'ému, il pouvait maintenant voir que le regard de Lily était bien différent de celui de son fils, si on enlevait la couleur, les deux paires d'yeux étaient tout à fait différent. L'homme ne pouvait plus détacher ses yeux de ceux de Lily, heureux d'avoir passé plus de temps que nécessaire à contrôler les émotions de son visage parce que sans ça, il n'aurait jamais pu rester comme ça de glace si près d'elle, même avec l'entraînement il avait du mal, cette femme avait toujours rendu Severus presque humain et elle pourrait tout lui demander qu'il le ferait. Il se décida à lui poser une question qui le travaillait depuis qu'elle l'avait appelé la première fois.

-Pourquoi tu m'adresses la parole ?

Severus se sentit comme un enfant pris en faute en posant cette question et fut heureux que personne ne se trouvait dans le village à cette heure-ci, il regarda autour de lui, le cimetière maintenant que Lily avait fait le ménage semblait mieux, ce n'était pas parfait mais mieux. C'était surtout un bon moyen de ne pas la fixer, de ne pas lever la main pour la poser sur la joue de la femme, pour ne pas la regarder comme il la regardait étant jeune puisqu'elle était maintenant mariée et mère, pour ne pas faire un geste qu'il pourrait regretter. Pourtant après seulement quelques secondes, ses yeux s'étaient reposés sur la femme, qu'il regarda de haute en bas, mais resta par la suite fixé sur les yeux et la bouche de son amour, ses yeux passant des uns à l'autre, par des mouvements minimes qu'il voulait imperceptible. Il prit une grande et lente inspiration, avant de se mettre à parler de commencer à déballer ce qu'il avait sur la conscience.

-J'ai fait des choix, pas les bons, mais j'ai aussi fait mon maximum pour me racheter. Seulement, rien ne changera les faits et ce que j'ai fait.

Ce n'était qu'un murmure calme, plein de toute la haine et la culpabilité que Severus ressentait pour lui-même pour ce qu'il avait été, pour ce qu'il était toujours, il sentait que sa vie d'espion était loin d'être terminée, qu'elle ne se terminerait que quand tout les mangemorts seraient morts et il ajoutait en lui quand il serait mort. Cependant face à Lily, il arrivait à imaginer que si elle lui laissait une chance, sans même lui rendre son amitié, juste une chance de lui prouver qu'il n'était plus le même, il pourrait survivre encore plusieurs années.

-Comment vas tu ? Et ton fils, comment va-t-il ?

C'était un changement involontaire de conversation, mais Severus avait besoin de savoir s'il n'avait pas tant protégé le fils de Lily pour rien, si le jeune homme allait bien, l'homme regrettait de ne pas avoir pu être aux côtés du jeune ou juste près du garçon au moment du combat, mais il était mort à ce moment et avait fait tout ce qu'il pouvait avant de mourir. La réponse que l'ancien serpentard appréhendait le plus restait tout de même celle concernant Lily, il ne voulait pas l'entendre dire qu'elle était heureuse d'avoir retrouvé son mari, son fils il s'en fichait royalement, mais il ne se sentait pas prêt à entendre le bonheur qu'elle vivait avec son mari.

_________________
Revenir en haut Aller en bas


Auror stagiaire
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Retrouvailles [ PV Severus Snape ] Mer 18 Sep - 12:45

-Je ne veux pas de ta reconnaissance, ni dans ta voix, ni dans tes actes, ni dans rien et de personne.

Il y avait du dégoût dans sa voix, et Lily avait l'impression que c'était plus pour lui-même que pour elle. Elle se demandait si tout ça était vrai, si tout ca était réel. Elle savait que Severus souffrait, mais elle ne pouvait pas y croire. Elle s'était toujours fait dans l'idée qu'il était irrécupérable, le jour ou il était définitivement parti avec Voldemort. Elle n'avait pas prévu de le voir en tête à tête, comme ça, mais il lui devait des explications. Il ne pouvait plus fuir.

-Je devais savoir, si tu étais vivante, Lily, je ne pouvais plus rester dans le doute. Je dirais presque que même le retour de Potter me satisfait, mais c'est pour toi que je suis venu. Tu as toujours été importante pour moi et tu le resteras.

Il n'y avait pas cet habituel mépris quand il avait prononcer le nom de James - ou de Harry? - mais c'était bizarre. Elle n'arrivait pas a entendre qu'elle avait toujours été importante pour lui, alors qu'ils s'étaient définitivement séparé de leur amitié plusieurs dizaines d'années auparavant. Elle avaient été totalement perdue lorsqu'elle avait compris ça. Severus était son mentor, et il avait toujours été là l'un pour l'autre dans le passé. Mais c'était fini. Elle ne savait toujours pas ce qu'elle avait envie de lui faire, ni que répondre. Elle ne savait plus où elle en était.

- Comment peux-tu me dire ça? N'étais-ce pas toi, il y a si longtemps, qui était parti avec tes amis mangemorts?

Elle savait que ça allait lui faire mal, mais il n'y avais pas de haine de sa voix. Juste, de tout et de rien. Elle était perdue, et les questions fusaient dans sa tête. Pourquoi? était la principale. Mais elle avait toujours su pourquoi. Sa haine des moldus était grande, mais pourtant, ils avaient été meilleurs amis, et... Elle avait toujours su qu'il l'aimait. Alors que dire d'autre? D'ailleurs, il répliqua :

-Pourquoi tu m'adresses la parole ?

Voilà une question bien bizarre, tellement la réponse paraissait évidente à Lily.

- Tu me dois des explications.

Elle plongea ses yeux dans les siens, gelés, qui essayaient de la fuir. Elle savait qu'elle était dure, mais c'était plus fort qu'elle. Elle le supplia du regard. Elle ne voulait pas que ce qu'avait dit Harry soit vrai, elle ne voulait pas qu'il est fait tout ça pour elle. Elle se doutait que si cela était vrai, la vie de Severus après sa première mort n'avait été qu'un long regret. Il avait du se haïr de se qu'il avait fait, et elle ne le voulait pas. Qui aurait voulu d'une telle vie?

-J'ai fait des choix, pas les bons, mais j'ai aussi fait mon maximum pour me racheter. Seulement, rien ne changera les faits et ce que j'ai fait.

Elle ne voulait pas entendre ces excuses. Elle savait qu'il avait sacrifié sa vie pour la cause de Dumbledore. Et pour son fils. C'était bien suffisant pour Lily. Ce que dit soudainement Severus la désorienta encore plus :

-Comment vas tu ? Et ton fils, comment va-t-il ?

C'était tellement bizarre sorti de sa bouche que Lily aurait pu rire. Mais elle n'y arrivait pas. Que pouvait-elle bien répondre? Evidemment, ils allaient bien, parce que tout le monde allait bien, en ce moment. Pourquoi lui demander ça, maintenant? C'était presque comme si il s'étaient vu la veille lors d'un après-midi thé. Elle était un peu perdue dans le calcul des années, et elle avait énormément de mal à assimiler tout ce qui s'était passé en 18 ans. Pour elle, elle était encore en 1981.

- Il... Il va très bien.

Cette réponse était maladroite, elle s'en rendait compte, mais parler de son fils c'était insupportable. Surtout devant lui. Il l'avait sauvé pendant qu'elle n'était pas là. Mais il l'avait aussi tué. Elle avait été si choquée de le voir, ce bébé d'à peine un ans, qui montait sur son balais-joué, grandi avec presque 18 ans. Si semblable à James. Elle secoua la tête pour s'enlever ses pensées la de sa tête.

_________________
ma fiche de présentation
Et ici, tous mes liens!

N'hésites pas à me contacter, même si tes questions t'on l'air stupide ( alors qu'elles ne le seront jamais ). Je répondrais au plus vite!

Revenir en haut Aller en bas


 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Retrouvailles [ PV Severus Snape ] Mer 18 Sep - 14:23

Severus était dans un état second depuis que Lily se trouvait si proche de lui, son cœur battait à tout rompre, il pouvait l'entendre résonner au plus profond de lui, les mots de Lily, il ne les comprit qu'avec beaucoup de difficulté, trop concentré à regard les lèvres fines et bien dessiné de la femme bouger.

- Comment peux-tu me dire ça? N'étais-ce pas toi, il y a si longtemps, qui était parti avec tes amis mangemorts?

Les paroles de la femme furent pire que tout les doloris du Seigneur des Ténèbres, pire que la douleur que Severus avait ressenti tout ces années, pire même que la morsure de Nagini, il resta là, silencieux, longuement, regardant Lily, il ne pouvait pas lui répondre, il n'avait rien à lui dire, aucune excuse pour ce qu'il avait fait. Il avait seize ans, il voulait venger sa mère en tuant son père, il voulait la mort des moldus, les seuls moldus qu'il connaissait étant Pétunia la peste Evans sœur de la merveilleuse Lily et Tobias Snape, son père, un bon à rien toujours bourré et violent, mais ça Severus n'était pas près à le dire à Lily. Il savait parfaitement qu'elle parlait de la pire insulte qu'il lui avait dite un jour, en la traitant de «sang-de-bourbe», des paroles qu'il avait immédiatement regretté, mais aussi de toutes les autres actions qu'il avait fait involontairement contre elle, de ses choix. Lorsqu'elle lui dit pourquoi elle lui parlait, Severus n'entendit que lointainement la réponse.

- Tu me dois des explications.

Des explications, oui, mais par où commencer, les années mangemorts, les erreurs de jeunesse, la prophétie, sa mort et les conséquences, le changement de camp, les années en tant qu'espion, les années à protéger son fils, l'année à espionner, suivit par l'année à penser chaque jour qu'il devrait tuer Dumbledore et alors qu'il s'en sentait incapable, l'année après la mort de Dumbledore, la bataille finale dont il n'avait rien vu. C'était bien beau les explications que la femme lui demandait, mais il n'arriverait jamais à lui donner des réponses sincères, elle était la raison principale de tout ses choix positifs, son père étant en partie responsable de tout ses choix négatifs. Cependant quand on s'appelle Severus Snape, qu'on a passé près de dix-neuf ans à faire avaler son jeu à tout le monde, comment dire avec sincérité les choses à une personne, surtout pas la personne la plus importante de sa vie.

-Que veux tu savoir ?

C'était beaucoup plus froidement que l'homme avait dit ces mots, il n'avait aucune envie de parler du passé, de revoir son passé, de revivre le passé, il vivait avec tout les jours, mais il ne voulait pas faire vivre ça à Lily, il ne pourrait jamais lui dire tout ce qui s'était passé, il devait la protéger, la garder loin de son malheur personnel, de son désespoir. Severus ne voulait pas faire de mal à Lily, c'était bien pour cette raison qu'il avait dit qu'il était presque satisfait de savoir son mari vivant, si elle était heureuse, il ne pouvait même pas en vouloir à Potter, à aucun des Potter. Parce que même si Severus détestait Potter dans sa jeunesse, il était bien heureux que Lily aie quelqu'un, comme ça, il n'avait aucune chance de faire une erreur et avec James, elle avait quelqu'un qui l'empêcherait de s'approcher de lui, il ne méritait plus rien, il ne méritait que d'être détesté et il comptait bien essayer de le faire comprendre à Lily. Il avait parlé tout en pensant et elle lui tendait sa réponse bégayante.

- Il... Il va très bien.

Severus vit son désarroi, c'était maladroit et il se rendit compte que c'était de sa faute, à lui, il leur avait pris presque dix-sept ans, il les avait privé les uns des autres et il s'en voulait. Il ne pouvait pas la voir si perdu, elle semblait ne pas remarquer que son fils n'avait toujours voulut que sa famille, Severus se souvenait de l'image du miroir du Rised qu'il avait vu dans les souvenirs du garçon, il savait que le plus grand désir du jeune homme était sa famille.

-Ce n'est pas ta faute, c'est la mienne et tu peux m'en vouloir à mort, il le peut, Potter le peut. Lily, tu perds ton temps à parler avec moi, alors que tu pourrais passer ce temps à tout reconstruire, il t'aime. Son plus grand désir a toujours été d'avoir de t'avoir. Quand on te connaît, on ne peut que t'aimer.

Severus n'avait jamais parlé aussi gentiment du jeune Potter, même si son ton était aussi glacial qu'à son habitude, il n'en restait pas moins, qu'il énonçait une vérité à son amie même s'il avait volontairement évité de parler de Potter Senior, il ne pouvait pas lui gâcher son bonheur en lui mentant sur ce que son fils voulait, même s'il n'aimait pas plus le gamin, qu'il aimait le père de l'enfant, il aimait trop Lily, il ne pouvait pas la laisser si perdue. Il aurait aimé la prendre dans ses bras pour la rassurer, mais il ne le pouvait pas, il se l'interdisait, il serait trop heureux de la toucher, il était même déjà trop heureux, il n'avait et n'aurait jamais le droit au bonheur, il s'était toujours interdit le bonheur, il l'avait toujours rejeté depuis qu'il s'était disputé avec Lily en cinquième année, le seul plaisir qu'il s'était accordé était la mort de son père.

-J'avais quoi à perdre quand je suis parti avec mes amis les mangemorts ? Je t'avais déjà perdu, j'avais tout gâché.

C'était la première fois depuis des années qu'il énonçait haut et fort l'incident de leur cinquième année, celui qui avait tout gâché entre eux et qui faisait que de toute façon, Severus pensait que rien n'était à sauver entre eux, il détourna les yeux du regard si vert de Lily, il ne pouvait pas continuer à la regarder, pas après avoir été si honnête, il n'avait plus l'habitude de parler avec honnêteté et plus du tout l'habitude de lui parler à elle. Il avait l'impression de marcher sur des œufs quand il lui parlait, trop de murs s'étaient montés entre eux et Severus n'avait pas vraiment envie de les détruire, il voulait rester seul, enfermé dans sa douleur, sa honte, ses regrets et sa haine. Cependant, il savait que si Lily en avait décidé autrement, elle arriverait à ses fins et ça lui faisait peur, même s'il ne voulait pas se l'avouer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas


Auror stagiaire
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Retrouvailles [ PV Severus Snape ] Mer 18 Sep - 15:41

-Que veux tu savoir ?

Elle n'en savait rien, c'était ça, le pire. Elle ne pouvait pas dire devant lui " si tu m'a vraiment aimé pendant tout ce temps". Ces mots, malgré le courage qu'elle pouvait avoir, jamais ils ne franchiraient ses lèvres. Elle savait qu'elle n'y arriverait pas, et que Severus ne voulait pas les entendre. Mais elle ne pouvait pas faire ce que lui voudrait, elle ne pouvait pas l'ignorer, ça aussi c'était impossible. Mais elle répondit tout de même sincèrement. Elle savait que ce qu'elle allait dire n'allait pas lui plaire, mais il fallait qu'elle sache.

- Pourquoi est-tu passé dans l'Ordre quand Voldemort est tombé, la première fois.

Elle avait soigneusement évité de dire " le jour de ma mort ", mais elle ne pouvait s'empêcher de prononcer le nom de Voldemort.

Lorsqu'elle lui avait dit que son fils allait bien , il avait répondu :

-Ce n'est pas ta faute, c'est la mienne et tu peux m'en vouloir à mort, il le peut, Potter le peut. Lily, tu perds ton temps à parler avec moi, alors que tu pourrais passer ce temps à tout reconstruire, il t'aime. Son plus grand désir a toujours été d'avoir de t'avoir. Quand on te connaît, on ne peut que t'aimer.

Elle lui lança un regard froid, mais elle ne savait pas les faire. Pas comme lui, en tous cas.

- Ne dis pas ça, Severus. Je t'en veut, c'est vrai. Mais pas autant que tu aimerais le croire. Il m'a dit... Il m'a dit ce que tu avais fait pendant les années où je n'étais pas là. Tu l'a protégé, à ma place, comme je n'ai pas pu le faire. Je ne peux plus t'en vouloir, après ça, lâcha-elle.

Elle n'avait pas voulu lui dire ça, mais il le fallait. C'était plus fort qu'elle. De toutes manières, il ne voulait rien entendre, mais il restait quand-même là, au lieu de transplanter. Il restait là, raide comme un piquet, ses gambes ne pouvant plus bouger.
Lily ne reprochait pas à Severus d'avoir protégé son fils comme elle aurait du le faire, elle lui en était vraiment reconnaissance. Mais tout cela, avait-ce de l'importance, maintenant? Les morts ne comptaient plus, tout le monde était vivant. Sauf Voldemort. Alors pourquoi parlaient-ils de tout cela, qui était maintenant du passé? Mais Lily ne pouvait pas se résigner à tout oublier. C'était purement et simplement impossible.

-J'avais quoi à perdre quand je suis parti avec mes amis les mangemorts ? Je t'avais déjà perdu, j'avais tout gâché.

Mais il aurait très bien pu quitter les forces du mal, rien ne l'en aurait empêcher. Mais penser à ça mettait Lily mal à l'aise. Elle n'aimait pas penser à ces années là, où ils s'étaient disputés. Quand elle avait décider de ne plus lui adresser la parole, c'était parce qu'il ne voulait plus, et qu'il commencer à renier pour son sang. Elle avait pensé qu'il avait réellement changé, et qu'il était irrécupérable.

Elle regarda, ses traits déformés par la douleur.

- Est-ce que le Severus que je connaissais, celui qui m'a trouvé dans un jardin quand je n'étais qu'une gamine, est-ce que ce Severus est toujours là?

Elle se demanda ce qu'il allait bien pouvoir répondre. Elle se demandait pourquoi elle avait posé cette question, mais c'était comme ça. Maintenant qu'il était en face d'elle, il allait pouvoir lui dire. Cette question, elle se la posait avant même cette fameuse cinquième année. Depuis qu'il l'ignorait à moitié, depuis qui l'avait traité de sang-de-bourbe, bien qu'il l'ai regretté après. Elle n'avait jamais su s'il était toujours là, quelque part au fond de cette froideur éternelle.

_________________
ma fiche de présentation
Et ici, tous mes liens!

N'hésites pas à me contacter, même si tes questions t'on l'air stupide ( alors qu'elles ne le seront jamais ). Je répondrais au plus vite!

Revenir en haut Aller en bas


 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Retrouvailles [ PV Severus Snape ] Mer 18 Sep - 17:51

Il venait de lui demander ce qu'elle voulait savoir, mais il n'attendit pas longtemps une réponse, non, elle vint presque immédiatement sous une forme à laquelle il ne s'attendait pas.

- Pourquoi est-tu passé dans l'Ordre quand Voldemort est tombé, la première fois.

Severus frissonna au nom de son ancien maître, il ne supporterait jamais d'entendre ce nom. Mais il se dit ensuite en voyant l'ensemble de la phrase, qu'alors elle n'avait rien appris, elle n'avait posé aucune question à personne qui pouvait être au courant, non, elle n'avait rien voulut savoir de lui. Aussi bizarre que cela puisse sembler, Severus s'en sentit très bien, elle n'avait pas voulut le revoir, elle n'avait pas voulut lui reparler, il se sentait bien, elle le détestait, elle ne voulait que des informations, ce qu'il pensait vraiment. Il se décida pourtant à lui donner la vérité sur son rôle dans la guerre.

-J'étais espion dans l'ordre depuis 1978 à peu près, mais je suis devenu espion pour l'ordre en 1979. Je n'ai pas changé de camp par lâcheté, j'étais déjà avec Albus. Je ne savais pas pour Pettigrew.

Severus avait toujours parlé aussi froidement, il lui avait dit la vérité en appuyant sur le pour et sur le lâcheté, il voulait lui faire comprendre que ce n'était pas sa mort qui l'avait fait changer de camp, sans lui dire que c'était pour faire de son mieux pour la protéger qu'il l'avait fait. Il avait dit la dernière phrase pour que l'ensemble de la question soit bien réglé, il ne voulait plus reparlé de la mort de son amour, il s'en sentait déjà bien assez coupable, il n'avait pas besoin de plus de souvenir. Il vit qu'elle essaya de lui lancer un regard perçant et noir, mais elle n'eut pas un franc succès, seulement les yeux vert suffisaient largement à le faire se sentir très mal, puis elle lui lança en réponse à la remarque sur son fils.

- Ne dis pas ça, Severus. Je t'en veut, c'est vrai. Mais pas autant que tu aimerais le croire. Il m'a dit... Il m'a dit ce que tu avais fait pendant les années où je n'étais pas là. Tu l'a protégé, à ma place, comme je n'ai pas pu le faire. Je ne peux plus t'en vouloir, après ça .

C'était une baffe que venait de prendre Severus, elle lui en voulait il le savait, mais il ne pouvait pas l'entendre dire que c'était pas autant qu'il le croyait, il ne supportait pas de l'entendre  Et puis, qui était le «Il» son fils ou quelqu'un d'autre, lui avait il parlé des souvenirs, Severus se sentit flageolent en entendant une telle chose, il n'avait jamais dit clairement à Lily qu'il l'aimait, alors il espérait vraiment que le jeune ne l'avait pas fait. Quand elle parla du fait qu'il avait fait ce qu'elle n'a pas pu faire, il revit le jour où son maître avait annoncé qu'il partait, Severus avait tout de suite compris et il se souvenait du moment où il avait appris la mort de Lily, il avait pleuré comme un enfant pendant plusieurs heures avant de prendre la décision d'ignorer que Potter était un Potter, pour ne penser qu'au côté qu'il était le fils de Lily, la dernière part vivante de son amour. Lorsqu'elle ajouta qu'elle ne pouvait plus lui en vouloir après ça, il ne comprit pas, elle l'avait dit, elle lui en voulait et là, elle disait que ce n'était pas le cas, il ne savait plus, il était pour la première fois depuis longtemps égaré dans une conversation.

-C'est à cause de moi que tu n'étais pas là, c'est à cause de moi que tu es morte, c'est à cause de moi qu'il a eu cette vie, c'est moi qui ai donné une part de la prophétie au Seigneur des Ténèbres. C'est moi, alors ne fais pas l'idiote alors que tu n'en es pas une.

Sa rage de l'avoir entendu le disculpé, une chose qu'il ne voulait pas, il voulait qu'on le haïsse, il voulait qu'on dise qu'il était le fautif, surtout Lily, il voulait qu'elle lui rappelle constamment ce qu'il avait fait. Seulement, il n'avait pas crié, il ne savait plus crier sa rage, cette rage qui était repérable par les murmures si bas qui sortaient de sa bouche, des murmures aussi glacial qu'un iceberg. Il voulait qu'elle l'accable de reproche, qu'elle hurle sa colère et sa rancœur et pas qu'elle lui dise qu'elle ne lui en voulait pas, il ne pouvait entendre ça, pas d'une des personnes à qui il avait fait le plus de mal. Cependant, la question qu'elle lui envoya ensuite le choqua.

- Est-ce que le Severus que je connaissais, celui qui m'a trouvé dans un jardin quand je n'étais qu'une gamine, est-ce que ce Severus est toujours là?

Ce Severus, même Severus n'en savait rien, pouvait il toujours être le petit garçon qu'elle avait connu, l'ami toujours prêt à lui en apprendre plus, pleins de vivacité en sa compagnie et pourtant calme. Il ne savait même plus comment être ce petit garçon, il avait été forcé en devenant espion d'oublier ce qu'il était pour devenir un manipulateur et un menteur professionnel, il ne devait pas berner n'importe qui, non, il devait berner le monde autour de lui mais aussi et surtout les deux sorciers les plus puissant qu'il côtoyait quotidiennement. Il doutait de pouvoir être encore le Severus qu'elle avait connu, avec elle, pourtant il se retrouvait un peu, tout en sachant que jamais il ne pourrait baisser le masque et arrêter de s'en vouloir en la regardant. Il ne savait que lui répondre.

-Il en reste des morceaux, mais ce Severus, tu es la seule à le connaître. Tu as vraiment cru que je m'embarrasse à parler autant aux autres ? Tu n'auras jamais sa réplique exacte, si c'est ce que tu attendais comme réponse.

Il avait fait de gros effort pour rendre sa voix un poil moins froid, il savait qu'il ne pourrait jamais redevenir pareil qu'avant, il était rentré dans son moule et il se trouvait à sa place derrière sa carapace froide et de bâtard, au moins, les autres évitaient de l'approcher, il pouvait se détester dans son coin, sans que personne n'essaye de l'en sortir, pendant un an, il avait pu le faire presque à temps complet, ne voyant que rarement Minerva qui s'y essayait, mais elle n'était et ne serait jamais Albus. Severus fixa ses yeux dans ceux de Lily, il ne se lassait pas de les voir, il avait presque envie de sourire quand il la regardait, mais ses années de visage froid avaient enlevé cette expression de son visage, toutes les expressions avaient disparu de son visage ou presque.

-Et qu'est ce que ça changerait si le Severus que tu as connu existait encore ? Peux tu affirmer, Lily, que tu es toujours la même que cette petite sorcière que j'ai vu dans ce parc, cette fillette au caractère bien trempé qui ne voulait pas me croire.

Severus voulait l'éloigner au maximum, en lui faisant croire que le Severus qu'elle connaissait n'existait plus, même s'il en avait dit le contraire plus tôt, il ne pouvait pas la laisser croire qu'il voulait son pardon, il ne le voulait pas, il ne voulait pas qu'elle le comprenne, qu'elle lui soit reconnaissante, qu'elle le remercie, il voulait qu'elle fasse sa vie et qu'elle le laisse dans son antre à son image.

_________________
Revenir en haut Aller en bas


Auror stagiaire
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Retrouvailles [ PV Severus Snape ] Jeu 19 Sep - 18:52

-J'étais espion dans l'ordre depuis 1978 à peu près, mais je suis devenu espion pour l'ordre en 1979. Je n'ai pas changé de camp par lâcheté, j'étais déjà avec Albus. Je ne savais pas pour Pettigrew.

Elle remarqua qu'il évitait soigneusement de parler d'elle, mais elle avait toujours su. A quoi bon ce cacher? Il se faisait du mal, elle le savait. Mais elle ne pouvait s'empêcher de penser à tout ce qui s'était passé avant. Elle aurait aimé s'asseoir, réfléchir calmement, mais elle ne le pouvait pas dans le froid du cimetière. Alors elle fit comme elle en avait l'habitude : remettre ses idées en place, vite et bien.
D'abord, quand ils étaient jeunes, ils avaient été meilleurs amis. Elles se souviendrait toujours de ces années. Puis il s'était éloigné vers les Mangemorts, Voldemort. Il s'était replié sur lui-même, et ils s'étaient disputés. Plus jamais ils ne s'étaient adressé la paroles, comme si cela les arrangeait. Après, il avait livré la prophétie à son maître, puis lorsqu'il avait su que c'était Lily qui avait été  visée, Severus avait changé de camps, allant vers Dumbledore et l'Ordre. Il avait protégé Harry, il avait fait tout ce qui était en son pouvoir pour le protéger, lui, et pour défendre la cause de l'Ordre, ce qu'il n'aurait jamais fait avant.
Mais elle était dans un état second, elle se sentait encore comme si elle était un jour avant sa mort, Severus avec Voldemort, Harry aillant un an. Elle n'arrivait pas à croire tout ce qui c'est passé pendant son absence. Pour elle, Voldemort n'était jamais tombé une première fois.
Une fois cela fait, elle se rendit soudain compte de quelque chose, tout bête. Elle se demanda ce qu'elle attendait de Severus. Pourquoi parlaient-ils? Devait-elle continuer à lui en vouloir, ou bien lui pardonner? Que voulait-il réellement, lui? Ca, elle ne le savait absolument pas.Il lui disait qu'il ne voulait plus lui parler, qu'il s'en voulait mais qu'il était mieux comme ça. Pourtant il restait là, et ne partait pas.

-C'est à cause de moi que tu n'étais pas là, c'est à cause de moi que tu es morte, c'est à cause de moi qu'il a eu cette vie, c'est moi qui ai donné une part de la prophétie au Seigneur des Ténèbres. C'est moi, alors ne fais pas l'idiote alors que tu n'en es pas une.

Il avait dit cela dans sa voix, telle un murmure, mais elle résonnait de haine. Elle le perça de son regard. Elle détestait voir des gens se replier sur eux-même, et ne pas qu'ils voient leurs côtés positifs. Soit, Severus avait commis des erreurs. D'énormes erreurs. Mais tous ça, c'était du passé. Et l'avenir, le sien, c'était en parti grace à lui qu'elle l'avait, parce que Voldemort était mort en parti grace à lui. De plus, cette fameuse prophétie, elle serait d'une manière ou d'une autre tombée dans les mains de Voldemort.

-Il en reste des morceaux, mais ce Severus, tu es la seule à le connaître. Tu as vraiment cru que je m'embarrasse à parler autant aux autres ? Tu n'auras jamais sa réplique exacte, si c'est ce que tu attendais comme réponse.

Elle se rendit compte qu'il avait du mentir toute sa vie, en tous cas tout le reste de sa vie. Même son fils l'avait cru, tout le monde l'avait cru. Même Voldemort l'avait cru. Ca avait du le ronger de l’intérieur, mais, si jamais ce qu'il venait de dire était vrai, alors peut-être qu'il restait quelque chose.

- Je n'ai pas chercher sa réponse. Sa réponse, c'est la tienne. Mais tu es trop têtu pour l'admettre.  Écoutes-moi Severus. Pourquoi continuer à jouer le jeu? Harry ne t'en veut pas. Je ne crois même pas que James t'en veuille.

Elle leva les bras, lui montrant le cimetière. Tous les morts étaient revenus, ces tombes retournées en étaient la preuve. Peut-être avait-il trompé tout le monde pendant tout ce temps, mais maintenant, c'était peut-être réellement fini. Le ton de cette phrase était presque suppliant.

-Et qu'est ce que ça changerait si le Severus que tu as connu existait encore ? Peux tu affirmer, Lily, que tu es toujours la même que cette petite sorcière que j'ai vu dans ce parc, cette fillette au caractère bien trempé qui ne voulait pas me croire.

Sans hésiter une seconde, elle lui répondit vivement :

- Exactement la même.

Elle se redressa, droite. Peut-être qu'elle n'était pas la même, et qu'elle avait grandi. Mais jamais elle n'avait caché dans quel camps elle était. Peut-être était-ce pour ça qu'elle avait été à Gryffondor. Mais peut importait.

_________________
ma fiche de présentation
Et ici, tous mes liens!

N'hésites pas à me contacter, même si tes questions t'on l'air stupide ( alors qu'elles ne le seront jamais ). Je répondrais au plus vite!

Revenir en haut Aller en bas


 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Retrouvailles [ PV Severus Snape ] Jeu 19 Sep - 20:04

- Je n'ai pas chercher sa réponse. Sa réponse, c'est la tienne. Mais tu es trop têtu pour l'admettre.  Écoutes-moi Severus. Pourquoi continuer à jouer le jeu? Harry ne t'en veut pas. Je ne crois même pas que James t'en veuille.

Severus fronça légèrement les sourcils, il se savait têtu, mais la chose qui le dérangeait le plus restait que Lily parle de leur passé, de leur amitié avant de changer de sujet pour parler de son rôle, puis de son fils et ensuite de l'autre Potter. L'homme se sentit complètement blessé par les paroles de son amie et pourtant, il les accepta, il assumait que la vie de la femme se rapportait à son mari et à son fils plus qu'à leur amitié. Une fois la rage passagère de Severus passé, il se mit à ricaner un peu, arrêter de jouer, il n'arrêterait jamais de jouer, pas tant que les mangemorts ne seraient pas tous morts ou très bien gardés. Il savait très bien ce que ses camarades de jeunesse allaient essayer de faire, c'était de faire revenir leur maître. Étrangement, Severus n'avait pas peur de se dire que l'homme reviendrait, il pensait même que c'était possible. Il n'eut pas le temps de répondre avant que Lily ne réponde à une autre de ses questions.

- Exactement la même.

Il ne put y croire, il voyait toutes les différences entre la petite fille et la femme qu'il avait sous les yeux, mais des différences qu'il n'énonçait même pas dans ses pensées pour que rien ne soit trop douloureux, il la regarda juste en silence, pendant un bon moment, avant de parler.

-Je ne joue pas et même si c'était le cas, ils veulent Le ramener, ils feront tout pour.

L'homme voulait qu'elle comprenne qu'il garderait toujours son apparente appartenance aux mangemorts jusqu'à ce qu'il soit certains que rien ne pourrait lui arriver à elle. Il s'était trouvé une motivation à cette seconde vie en la croisant et il savait qu'il ne pourrait être en paix tant qu'il ne serait pas certains qu'il n'y avait plus aucun danger, à ce moment-là, sa vie ne deviendra qu'une contrainte jusqu'à sa mort, s'il ne mourrait pas avant. Il ne savait pas réellement pourquoi il restait là face à elle cette femme qui l'avait hanté depuis sa mort et qui maintenant la tourmentait par ses paroles, mais d'un autre côté, il ne pouvait pas s'éloigner, trop accroché à elle, trop amoureux d'elle pour s'échapper alors qu'il avait une bonne excuse pour rester. Il comprit que tout espoir l'avait quitté depuis longtemps de voir un jour le Seigneur des Ténèbres disparaître, il avait même crû que Potter mourrait dans ce combat, mais il savait que l'homme qu'il appelait maître ne serait jamais mort en ramenant le reste du monde à la vie sans une bonne raison. Il s'obligea à rester un peu objectif face à Lily, ne pas tuer ses espoirs alors qu'elle venait tout juste de revenir à la vie et qu'elle avait tant de chose à rattraper avec sa famille. Il laissa des paroles lui échapper sans même réfléchir.

-Comment peux tu m'être reconnaissante ?

Il voulait savoir ce qui motivait l'amour de sa vie à éprouver de la reconnaissance pour lui après tout le passé qu'ils avaient en commun, mais Severus ne voyait que le passé négatif en lui disant une telle chose, il ne pensait pas au moment dans leur enfance et au début de leur adolescence où ils avaient été heureux. Autant quand il se souvenait de Lily, il voyait les deux défiler, mais face à elle, il ne voyait que le négatif, il ne pensait qu'au négatif et il ne voulait pas laisser le positif venir, elle se devait de le détester et il ferait vraiment tout pour qu'elle le fasse, même si pour ça, il devait dire les choses les plus blessantes qu'il avait dans son répertoire de réplique, mais avant, il voulait des réponses.

-Sauver la vie de ton fils n'a pas été chose si difficile, alors ce n'est pas une raison. Une dette de vie envers Potter est aussi une raison valable d'avoir fait une telle chose.

Severus faisait tout pour lui faire croire qu'elle n'y avait été pour rien dans son choix de sauver le gamin, mais il savait lui que c'était tout le contraire, mais elle ne devait pas savoir, c'était avouer que ses sentiments pour elle étaient toujours plus qu'une simple amitié. Pourtant, jamais il n'avait pensé à la dette de vie en sauvant le jeune Potter, non, il ne pensait qu'au fait qu'il était l'enfant de Lily. C'était ça qui avait rendu si facile son double jeu avec Potter, le sauver en pensant à sa mère et à la part d'elle qu'il portait en elle, le détester parce qu'il avait le physique de son père et les mêmes habitudes, tout n'avait toujours été à ses yeux que trop facile à jouer entre ces deux rôles auprès de Potter. Il avait pris plus d'un coup pour Potter mais en voyant le résultat final, ce n'était rien, il n'avait rien fait, le gamin avait fait le plus gros du travail, affronter sans se cacher dans l'ombre le Seigneur des Ténèbres. Il détourna les yeux de la femme, regardant les quelques maisons proches dans le soleil naissant du matin, il fit ensuite pivoter son regard sur le cimetière, duquel tant de personnes étaient sortis dans les jours passés, mais ça ne le fit pas réagir, sauf la tombe qu'il savait être celle d'où était sorti Lily.

-Pourquoi revenir ici alors que d'autres pourraient s'en charger ?

Il savait qu'il parlait un peu pour lui, même si elle n'avait pas besoin de le savoir, si elle n'avait pas été là, il aurait refermé la tombe qu'elle avait partagé avec son mari, par déni, en refermant la tombe, il aurait pu s'imaginer qu'elle était toujours morte jusqu'à une telle confrontation et il savait qu'il aurait pourtant laissé un lys sur la tombe en partant. La première fleur qu'il aurait posé sur cette tombe en presque dix-sept ans, en général, il laissait un lys à l'endroit exacte où il avait transplané un peu plus tôt, ne s'approchant jamais de la pierre tombale trop douloureuse pour lui.

-Surtout avec les problèmes de contrôle de ta magie.

C'était une attaque mesquine et à peine voilé que de dire à la meilleure élève de son année et sa meilleure amie qu'elle avait de piètre résultat avec sa baguette après près de dix-sept ans sans en user mais Severus l'assumait pleinement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas


Auror stagiaire
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Retrouvailles [ PV Severus Snape ] Ven 20 Sep - 16:55

-Je ne joue pas et même si c'était le cas, ils veulent Le ramener, ils feront tout pour.

Peut-être qu'il avait raison, mais ça l'énervait beaucoup. Comment pouvait-il jouer à ce jeu tout le temps? Rien que l'idée lui était insupportable. Elle savait que dans ces réponses et ses questions, elle passait d'un sujet à l'autre, mais il y avait trop de choses dans sa tête pour qu'elle arrive bien à les contrôler. Et puis, peut-être que ça le déstabiliserait eu peu, qui sait? Peut-être que les mangemorts allaient essayer de ramener à la vie leurs maître, mais elle avait passé trop de temps cachée, alors elle ne redoutait pas ça. Il rit, un rire sans joie. Elle se demandait si il était irrécupérable, elle ne savait pas quoi faire. Elle savait qu'elle était dure, mais elle l'avait toujours été, quelque part. Elle commença à faire les cent pas, perdue dans ces pensées. Mais ce qu'il dit ensuite l'énerva encore plus :

-Comment peux tu m'être reconnaissante ?

Pourquoi lui demandait-il ça? Comment pouvait-il simplement se poser cette question? Elle s'arrêta net, et se retourna vers Severus. Elle n'était qu'à un mètre de lui, et elle s'approcha rapidement. Attrapant avec ces mains les deux bras de l'homme, elle frissona une fraction de seconde, puis le regarda avec une intensité qu'il n'allait peut-être pas aimer. Il était raide comme un piquet.

- Et pourquoi pas? Le seul contre qui tu devrais avoir de la haine, Severus, c'est Voldemort. Personne d'autre. Lui souffla-elle.

Elle s'élloigna doucement, son énervement un peu dissipé. Peut-être qu'il n'allait pas aimer, mais elle s'en fichait beaucoup. C'est la vérité qu'elle disait. Tout ça, c'était sa faute à lui. Mais Severus n'avait presque pas l'air de s'en rendre réellement compte. Il se haïssait, lui-même, et ça écoeurait Lily. L'autre, même mort - s'il il l'était vraiment -, continuait de faire du mal aux gens.

-Sauver la vie de ton fils n'a pas été chose si difficile, alors ce n'est pas une raison. Une dette de vie envers Potter est aussi une raison valable d'avoir fait une telle chose.

Il essayait toujours d'échapper à la réalité, de ne pas lui dire. Mais elle le savait depuis bien longtemps. Elle l'avait deviné, bien des années avant sa mort, et avant que Harry le lui apprenne. Elle avait refusé de l'admettre, mais c'était flagrant : il l'avait toujours aimé. Elle le connaissait trop bien - elle avait cru le connaitre - pour ne pas le voir. Elle ne savait que répondre à de telles paroles. Elle se calma un peu, puis considéra l'homme en face d'elle.

-Pourquoi revenir ici alors que d'autres pourraient s'en charger ? Il regarda l'endroit. Surtout avec les problèmes de contrôle de ta magie.

Elle ne le prit pas mal, comme espérait Severus, au contraire. Elle passa volontairement outre sa remarque, puis le regarda. Elle lui adressa un petit sourire amusé.

- Tu m'espionnais?

Elle se demandait comment il allait réagir face à ça. Quelques instants plus tard, elle se re-demanda pourquoi il ne partait pas, si vraiment il ne voulait plus jamais la revoir. Elle se promit de lui poser la question plus tard.

_________________
ma fiche de présentation
Et ici, tous mes liens!

N'hésites pas à me contacter, même si tes questions t'on l'air stupide ( alors qu'elles ne le seront jamais ). Je répondrais au plus vite!

Revenir en haut Aller en bas


 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Retrouvailles [ PV Severus Snape ] Ven 20 Sep - 19:05

Lily avait commencé à faire les cent pas, ce qui énervait assez Severus, mais il se figea complètement, oubliant même de respirer quand elle s'approcha rapidement de lui, ce n'était pas par peur, mais surtout pour contrôler ses émotions et ses envies qu'il se força à rester complètement immobile, il n'était plus capable de bouger quand elle attrapa ses bras, il sentit un frisson de plaisir le traverser, même s'il savait que les intentions de la femme n'étaient pas de lui faire ressentir ça, mais il ne pouvait s'empêcher de la désirer, de l'aimer. Elle leva ses yeux verts pour les planter dans les siens, les deux yeux verts si intenses le prirent de court, mais plus aucun muscle ou nerfs de son corps n'était capable de bouger, il était figé, comme un mort, il ne put que l'écouter quand elle parla, sans s'esquiver.

- Et pourquoi pas? Le seul contre qui tu devrais avoir de la haine, Severus, c'est Voldemort. Personne d'autre.

Cause toujours Lily, tu l'as dit, je suis têtu et je le resterais. Voilà les premières pensées qui traversèrent l'esprit de l'ancien maître des potions, alors qu'il tremblait à la mention du nom du mage noir. Avant qu'il n'hésite à lui répliquer que même si elle préférait en vouloir à la part la plus grosse de cette guerre c'était son problème, mais il se tue, il se haïrait toujours plus à lui-même que n'importe quel autre mangemort, mais il haïssait aussi Voldemort, mais pas de la même haine qu'éprouvait Lily. Il avait recommencé à penser correctement une fois la femme loin de lui, il prit une inspiration discrète mais grande, l'avoir si près de lui l'avait chamboulé plus que toutes les paroles précédentes, mais maintenant, il se méprisait pour l'avoir laissé le toucher sans même essayer de s'éloigner. Une fois que Severus eut répondu et enchaîné sur une nouvelle question, elle lui parla une nouvelle fois et il présageait qu'il n'allait pas aimer.

-Tu m'espionnais ?

L'espionnait il ? Oui et non, pas à proprement parlé, il était arrivé là en voulant voir sa tombe, mais il était resté pour la regarder, alors peut-être que oui, il l'espionnait, mais il allait partir quand elle l'avait interpellé. Il laissa un petit ricanement lui échapper avant e répondre avec ironie.

-Je suis un espion.

Il se rendit compte qu'il avait dit qu'il l'espionnait, alors qu'il ne trouvait pas vraiment qu'il l'avait fait, mais il était tellement habituer à l'espionnage qu'il le faisait naturellement, même quand s'était involontaire pour Lily. Il n'aurait pas espionné Lily volontairement, mais il l'avait fait et il n'allait pas s'en cacher devant elle, parce qu'il ne pouvait pas dire qu'il l'avait volontairement avertit de sa présence, bien au contraire, il voulait partir comme l'espion qu'il était, silencieusement et sans être remarqué, se fondant dans le décor. Il laissa ses yeux dans ceux de la femme, il n'avait plus honte de lui dire qu'il était derrière elle à la regarder alors qu'elle avait du mal à lancer un sort, il l'avait dit en lui posant sa question. Il avait voulut lui faire savoir qu'il se trouvait derrière elle quand elle essayait et qu'il l'avait regarder faire en comprenant qu'elle n'était plus dans cette tombe. L'homme ne pouvait pas renier, qu'il avait voulut vérifier qu'il ne rêvait pas et il en avait eu la preuve tangible quand elle l'avait touché, même s'il regrettait toujours ce geste de sa part.

-Tu devrais faire un peu plus attention, tu as eu de la chance que ce soit moi et pas quelqu'un qui te voulait du mal.

Il avait laissé son cœur d'enfant parlé, celui qui voulait à tout prix protéger sa meilleure amie, il se demandait comment elle aurait fait si elle s'était retrouvée face à un mangemort, qui n'avait été mort que quelques jours, lui aurait eu le plein contrôle sur ses pouvoirs. Severus n'arrivait même pas à s'imaginer ce qu'elle serait devenue dans ce cas, il se dit aussi que la connaissant, elle n'avait pas peur de ce qui pourrait lui arriver, mais lui avait peur de ça, même s'il ne nommait pas ça de la peur, il se disait qu'il ne pouvait pas encore la laisser mourir sans l'aider, en regardant juste le fait accomplit. Si elle était tuée par un mangemort, il le verrait comme la tuer une seconde fois, s'il n'avait pas donné la prophétie, Voldemort n'aurait pas choisi les Potter et Lily ne serait pas morte et pas plus en danger maintenant qu'avant. Il savait aussi que Lily ne le verrait pas comme ça, même s'il lui expliquait toute la complexité de son esprit, ce qu'il ne ferait jamais. Alors il se décida à essayer une petite mise en garde discrète.

-Personne ne sait exactement où ils sont, ils pourraient être derrière nous et ils sont sans pitié comme tu le sais.

Même si son ton était froid, il savait qu'elle comprendrait exactement le fond de sa pensée, ils se connaissaient trop bien pour qu'elle ne le comprenne pas, même derrière tous les changements qu'il avait vécu et sa mort, ils resteraient à jamais liés par leur passé et gardaient les mêmes bases de fonctionnement que dans le passé. Il ne lui dit rien de plus, elle n'avait plus qu'à poser des questions si elle voulait des réponses, il savait que les questions ne manquaient pas dans la tête de la belle Lily. Il la prévint simplement de cette nouvelle technique qu'il mettait en place, tout en sachant qu'il ne suivrait pas les règles, s'il devait mentir, il mentirait, s'il avait une question, il la poserait.

-Poses toutes les questions qui brûlent de passer tes lèvres ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas


Auror stagiaire
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Retrouvailles [ PV Severus Snape ] Sam 21 Sep - 10:28

-Je suis un espion.

Elle le regarda d'un air perplexe, essayant de savoir que faire.

-A quoi bon continuer ? Pourquoi, pendant le temps où Il n'est pas là, pourquoi ne pas avoir une vie tranquille ?

Elle savait bien que ce qu'elle avait dit n'avait servi strictement à rien, mais elle l'avait quand même dit. Pour lui, ce n'était pas terminé. Mais non, on ne peut pas vivre tout le temps comme ça. Mais comment lui faire comprendre ? Peut-être que Voldemort allait revenir, et que les autres mangemorts allaient aussi vouloir le ramener – certain d'entre-eux, plutôt – mais il pouvait très bien continuer à jouer son petit double jeu avec eux. Et puis maintenant, toute l’Angleterre allait le traiter comme un traître, alors que ce n'était pas le cas. Peut-être qu'il aurait un procès, ou quelque chose comme ça, mais il n'avait rien à ce reprocher. Il pourrait très bien dire la vérité, et mentir aux mangemorts, si jamais ils revenaient, ce dont Lily ne doutait pas. Alors, c'était peut-être un espion, encore. Ces idées, une fois de plus, étaient sans dessus dessous, pas du tout bien ordonnées. Alors elle recommença l’opération, c'était assez dur après 18 ans de non-exercice.

Puis il dit :

-Tu devrais faire un peu plus attention, tu as eu de la chance que ce soit moi et pas quelqu'un qui te voulait du mal.

Il y avait pas mal à penser et à répondre à ça. Pourquoi, d'un coup, il lui disait ça ? Elle savait pourquoi, bien sûr. Mais il avait pas envie de lui dire. Et ce fait l'énervait, vraiment. Elle savait que pour l'instant, elle ne voulait pas vraiment l'entendre. Elle ri, puis lui dit :

-Je me débrouillerais, va.

Elle savait que dans l'urgence, elle serait capable d'utiliser ces sorts. Elle se demandait ce que pensait Severus de ça. C'était fou qu'il ne la croit pas capable de ce défendre. Évidemment, avec ce qu'il avait vu, ce n'était pas étonnant.

-Personne ne sait exactement où ils sont, ils pourraient être derrière nous et ils sont sans pitié comme tu le sais.

Bien qu'il avait dit ça froidement, Lily savait qu'il avait dit ça avec des sous-entendus, et elle n'aimait pas ça du tout.

-Arrête ça, Severus.

Elle détestait qu'il fasse ça. Comment il pouvait supporter de se dégouter de lui-même ?

-Tu n'es plus un des leurs.

Elle savait qu'il allait lui demander de poser des questions, et qu'il ne voulait pas détourner ses pensées de son passé. Jamais il n'avait pensé qu'il n'était pas réelement coupable. Il s'était mis dans l'esprit que tout était de sa faute, depuis tout ce temps. Peut-être même que Albus l'avait renforcé dans cette idée. Mais même, elle essaierait.

-Poses toutes les questions qui brûlent de passer tes lèvres.

Elle réfléchit quelques secondes. Quelle question pourrait bien éviter de parler du passé, mais qui pourrait essayer de le faire changer d'avis sur son avenir? Elle n'en voyait aucune, finallement, elle opta pour :

- Qu'est-ce que tu pensais faire, après, si Voldemort mourait mais que toi tu survivait ?

Elle se demanda ce qu'il allait répondre. Elle l'avait projeté dans un futur qui n'existait pas, un futur où personne ne serait revenu à la vie, ni elle ni les mangemorts morts lors de la bataille. Si Voldemort n'avait pas décidé de le tuer, mais que Harry avait quand-même réussi à vaincre le seigneur des ténèbres. Elle se le demandait réellement, mais elle connaissais déjà la réponse. Sûrement ne projetait-il pas d'avenir.

_________________
ma fiche de présentation
Et ici, tous mes liens!

N'hésites pas à me contacter, même si tes questions t'on l'air stupide ( alors qu'elles ne le seront jamais ). Je répondrais au plus vite!

Revenir en haut Aller en bas


 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Retrouvailles [ PV Severus Snape ] Sam 21 Sep - 16:00

Severus sut dès qu'elle ouvrit la bouche qu'elle n'allait pas lui dire des paroles qui lui plairaient, mais il commençait à être habituer comme rien de ce qu'elle avait dit depuis le début ne lui plaisait.

-A quoi bon continuer ? Pourquoi, pendant le temps où Il n'est pas là, pourquoi ne pas avoir une vie tranquille ?

Elle ne comprendrait jamais rien à Severus et il s'en rendit compte, il ne pouvait pas arrêter de jouer avant de recommencer à jouer. Il n'avait rien à répondre à ça, toutes les réponses qu'il pourrait donné, ne l'aiderait pas à comprendre ce qu'il ressentait depuis plus de dix-sept ans. Il ne serait toujours que l'espion, que l'homme de l'ombre que personne ne pouvait croire ou même apprécier et ça lui convenait. Il achetait sa rédemption en donnant des informations mais continuer à faire en sortes que tout le monde, lui y compris le déteste. Seulement, Lily comme toujours ne voulait pas juste le laisser faire comme il l'avait décidé, il fallait qu'elle se borne à vouloir le changer et elle n'en avait pas fini, il le sentait bien, c'est pour cette raison qu'il tenta de changer de sujet, mais elle ne fit que rire avant de lui donner une réponse digne d'elle.

-Je me débrouillerais, va.

Encore et toujours une Gryffondor dans l'âme, se sentant le courage et la force de tout affronter, Severus ne comprenait pas comment elle pouvait être si confiante alors qu'elle avait tellement de mal à lancer un simple sort. C'est pour cette raison qu'il poursuivit sur la même mise en garde, il savait aussi que ces petites mises en garde la vexé au plus au point, mais il ne pouvait s'en empêcher, elle parla à nouveau.

-Arrête ça, Severus.

Severus ricana, il n'arrêterait de chercher à la protéger que quand il serait mort. Elle reprit avec une autre remarque.

-Tu n'es plus un des leurs.

Il serait toujours l'un des leurs, même s'il avait changé de côté, pour les mangemorts, il était un mangemort et même pour la plus grande part du monde, il était un mangemort, mais en plus un traître pour l'ordre, seul Albus, Minerva, Lily, Potter et peut-être les amis de Potter étaient au courant, mais ça arrangeait Severus d'être un ennemi parmi ses alliés. Elle semble réfléchir quelques secondes avant de commencer à poser ses questions.

- Qu'est-ce que tu pensais faire, après, si Voldemort mourait mais que toi tu survivait ?

La question prit Severus de court, il avait pensé à toutes les réponses sur le passé, mais ne s'attendait pas à une question sur l'avenir qu'il envisageait. En faîtes, il n'avait pas envisagé de survivre à la guerre, que Voldemort ou Potter gagne, il se voyait mort d'une façon comme de l'autre, puisque si l'ordre avait gagné, sans que personne ne revienne à la vie, personne n'aurait jamais chercher à connaître la vérité sur la mort d'Albus Dumbledore et il aurait fini à Azkaban comme tout les mangemorts. Si Voldemort avait gagné, il aurait tôt ou tard découvert la vérité et l'aurait tué, alors Severus n'avait tout simplement aucune réponse pour Lily, il se contenta d'ouvrir la bouche pour dire la vérité.

-J'ai jamais envisagé d'avenir, de toute façon, je serais mort, sans ce sort, je serais toujours mort.

Severus regrettait que le Seigneur des Ténèbres les aie tous ramené à la vie, il avait accepté depuis longtemps l'idée d'être mort, d'être juste une part de la guerre en essayant de les mener à la victoire et de mourir ensuite, il ne s'était jamais vu vivre dans le remord plus longtemps. Depuis son retour, il n'avait même pas essayé de s'imaginer un avenir, il ne voyait que le fait qu'il n'était vivant que pour continuer à être espion, rien de plus rien de moins. Il ne savait même pas comment il gagnerait sa vie, mais il savait qu'il n'avait pas à s'en faire pour ça, tout le monde avait besoin de potion et il était l'un des meilleur maître des potions du monde, il aurait toujours de quoi gagner sa vie jusqu'à sa vraie mort.

-La mort était plus facile.

Il le pensait réellement, sa mort avait été douloureuse, mais il n'avait aucune peur et pendant tout le temps entre sa mort et le retour à sa vie, c'était le trou noir, pas de sentiment, pas de remord, pas de douleur, Severus aspirait à retrouver cette état tout en voulant accomplir son travail d'espion, c'était embrouillé dans sa tête, mais en croisant les yeux de Lily, il sut qu'il pouvait plus facilement accepter la vie difficile d'espion si cette fois, il avait une chance qu'elle reste vivante jusqu'à ce qu'une mort naturelle vienne la chercher. Il se garda bien d'en faire part à la femme, mais une question le travaillait depuis qu'elle lui avait posé cette question sur l'avenir et il la laissa lui échapper.

-Pourquoi parler futur alors que c'est le passé que tu as loupé ?

Il avait volontairement fait référence à sa mort, juste pour qu'elle se souvienne des raisons qui devait faire qu'elle le déteste au moins assez pour ne plus jamais vouloir lui parler, même s'il savait qu'avec elle, il pourrait se battre pendant des années, même jusqu'à la mort qu'elle ne le détesterait jamais autant qu'il le voudrait. Il était peut-être têtu mais elle aussi l'était. Un bruit de feuille fit se retourner Severus, mais il n'y avait rien, il se sentit un peu bête, puisqu'il avait sorti sa baguette prêt à attaquer la première personne venue alors qu'il n'y avait personne. Il assumait sa paranoïa, c'est pour cette raison qu'il ne rangea pas sa baguette, la gardant bien dans sa main droite, cependant il refit face à son ami d'enfance.

-Poursuis, mon avenir n'est pas ce qui t'intéresse.

Le ton était froid mais relativement courtois, il pensait qu'elle n'en avait strictement rien à faire de ce qu'il aurait pu prévoir pour son futur, de toute manière, les plans avaient bien changer avec le retour à la vie de tant de gens. Il voulait ses vraies questions, les profondes pas juste celles qui ne parleraient pas de tout ce qui les avait, avant la mort de la femme, éloigné et les questions qui les éloigneraient plus concernant les moments après la mort de la femme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas


Auror stagiaire
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Retrouvailles [ PV Severus Snape ] Dim 22 Sep - 7:52

-J'ai jamais envisagé d'avenir, de toute façon, je serais mort, sans ce sort, je serais toujours mort.

Elle s'attendait à cette réponse, bien qu'elle la chagrine un peu. Elle failli lui répondre que pour elle c'était la même chose, mais elle se ravisa à temps. Ca n'allait pas faire avancer la discution, et ce n'était pas dans son intérêt d'en parler. Elle se demanda alors ce qu'elle allait répondre, parce qu'il faudrait bien qu'elle réponde à quelque chose à ça. Mais il dit, soudain :

-La mort était plus facile.

Pourquoi choisir la mort à la vie ? Pourquoi ne pas se relever, et défier ceux qui lui avaient fait du mal ? Pourquoi ne serait-il pas heureux alors que Voldemort était mort, que des gens croyaient en son innocence, qu'il pourrait avoir une vie à peu près normale ? Il fallait qu'elle réponde, une fois de plus :parce qu'elle ne pouvait laisser cette phrase en l'air, comme ça, toute seule. Elle se demandait quel serait la réponse à la question, muette, qu'elle allait poser :

-Pourquoi ?

Ca résumait assez bien toutes ces questions. Pourquoi ? Elle voulait absolument sa réponse. Elle croisa les bras et resta là, plantée devant lui. Severus était raide comme un piquet, froid, comme à son habitude. Elle se demandait ce qui avait changé en lui pendant ces 18 ans d'absence. Il était sûrement encore plus dépressif, c'était clair. Mais elle ne voulait pas imaginer ce qu'il avait enduré, aux côté de Voldemort, tout le temps. Elle espérait que Albus avait été là pour lui remonter un petit peu de moral, mais il l'avait déjà bien aidé.

-Pourquoi parler futur alors que c'est le passé que tu as loupé ?

C'était vraiment drôle la manière dont il avait dit ça. Mais elle avait compris ces tentatives pour qu'elle le déteste, il avait vraiment envie qu'elle le déteste. Mais elle savait ce qu'il avait fait, elle le savait très bien. Et elle savait aussi son histoire. De plus, il avait tord. Elle savait déjà presque tout de ce qui c'était passé pendant qu'elle était ici, au fond de la tombe. Elle avait suivi Harry. On lui avait raconté, Albus, Sirius, Harry... Le reste, elle l'avait découvert toute seule, ou bien elle le savait déjà. Puis elle compris. Il voulait absolument parler du passé, parce que c'était là qu'il avait fait des choses négatives, des choses mauvaises. Mais il en avait surtout fait de bonnes.

-Poursuis, mon avenir n'est pas ce qui t'intéresse.

C'était précisément ce qui l'intéressait. L'avenir. Le passé, elle le connaissais déjà. Elle avait pas mal de questions, mais elle se demandait comment les arborer. La première, ce fut plus une réponse qu'autre chose.

-Je connais déjà le passé. On me l'a raconté, et je l'ai deviné, Severus.

Lily n'avait pas dit cette phrase sans un sous-entendu. Muettement, elle lui disait que cette discution n'allait pas se passer comme lui l'entendait. C'était elle qui décidait, il en serait ainsi.
En plus, c'était la stricte vérité. Elle avait vu beaucoup de gens, depuis son réveil. De Harry à Karkaroff, il y avait pas mal de monde. Elle avait réussi à récolter des informations, en fait, toute l'histoire de ces dernière 18 années, et même plus. James aussi y était pour quelque chose. Il avait lui aussi revu pas mal de monde. Mais là n'était pas la question. Elle se dit aussi que personne ne lui avait révélé les sentiments que Severus avait pour elle. Harry n'en avait pas fait mention, ni Albus. Mais elle l'avait deviné, et depuis longtemps. Ils se connaissaient trop bien, dans le passé, pour qu'elle ne l’eut pas remarqué.

-Si, réellement, tu ne voulais pas qu'on se reparle, pourquoi restes-tu ici à répondre à mes questions ?

En voilà une, qui était bonne de question. Elle avait, une fois de plus l'impression de connaître la réponse. Mais si il répondait ça, c'est qu'il ne la connaissait pas. Et puis, il y avait beaucoup de chose qu'il pouvait faire pour qu'elle le déteste. Par exemple, il pouvait utiliser l'Oclumentie, ou bien essayer de lire dans ses pensées. Quelque chose d'ingrat. Là, il voudrait vraiment qu'elle le déteste. Mais peut-être, qu'au fond de lui, il avait envie qu'ils se reparlent qu'ils soient amis. Qui sait ?

_________________
ma fiche de présentation
Et ici, tous mes liens!

N'hésites pas à me contacter, même si tes questions t'on l'air stupide ( alors qu'elles ne le seront jamais ). Je répondrais au plus vite!

Revenir en haut Aller en bas


 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Retrouvailles [ PV Severus Snape ] Dim 22 Sep - 14:58

-Pourquoi ?

Pourquoi il avait préféré la mort à la vie, simplement parce qu'il n'avait rien ressenti de tout le temps où il était mort, il avait eu une mort presque en paix avec lui même, avec tout un monde le détestant, il était heureux d'avoir été mort, mais comment Severus pouvait il expliquer une telle chose à Lily, qui devait regretter d'être morte alors que son fils n'avait qu'un an, même si elle avait fait un gros sacrifice. Il se décida à lui donner un petit mensonge pour réponse, il y avait vraiment peu de chance que la femme n'apprenne qu'il mentait.

-J'ai eu la mort que je méritais, voilà pourquoi.

Il le pensait, même s'il était un peu heureux d'être là, pour que l'ordre puisse avoir un espion si jamais le Seigneur des Ténèbres revenait ou si un mangemort reprenait le pouvoir à la place de l'homme. Ce qu'il pensait vrai.  Il continua pourtant à parler à Lily, cherchant toujours à connaître ses motivations, mais sans réellement les chercher, il se demandait pourquoi elle orientait la conversation vers l'avenir. L'avenir était le sujet que Severus ne voulait pas aborder, il savait qu'il ne pourrait jamais se racheter complètement et effacer les vies qu'il avait prise par le passé, il n'y avait toujours qu'une vie qu'il ne regrettait pas d'avoir prise celle de son père. Sûrement parce que l'homme méritait sa mort et que ça avait eu le mérite de venger la mère de Snape, ce qu'il s'était promis de faire, même s'il ne se l'avouait pas souvent, la mort de son père avait soulagé Severus. Il fut sortit de ses pensées et rappelé à ce qu'il avait dit à Lily quand elle prit la parole.

-Je connais déjà le passé. On me l'a raconté, et je l'ai deviné, Severus.

Qu'avait elle bien pu découvrir et apprendre du passé, se demanda Severus, il espérait qu'elle ne savait pas pour ses sentiments, tout en étant bien conscient qu'elle les connaissait depuis très longtemps. Qui lui avait parlé du passé, qui lui avait raconté, voilà ce qui traversa rapidement l'esprit de l'homme, mais après tout, chacun avait ses sources, même si son fils devait y être pour quelques choses. Pourtant Severus n'aimait pas les sous-entendus qu'elle avait laissé traîner derrière tout ça, il ne savait pas exactement ce qu'elle savait et ça l'énervait, il avait toujours tout fait pour garder tout secret sur son amitié, et plus pour sa part, avec Lily, pour leur engueulade, il avait aussi tout caché, seul ceux qui étaient déjà au courant savaient. Il savait aussi que c'était une façon détourné de Lily pour lui dire qu'elle était la maîtresse de l'échange, mais il savait aussi qu'il trouverait un moyen de s'esquiver ou de détourner la vérité, il était devenu maître de cet art depuis un moment. Quand il la vit rouvrir la bouche, il se préparait déjà mentalement à ne pas savoir quoi répondre, mais il l'écouta.

-Si, réellement, tu ne voulais pas qu'on se reparle, pourquoi restes-tu ici à répondre à mes questions ?

La question ne le surprit pas plus que ça, il savait qu'elle n'allait pas le lâcher sur le sujet, mais même s'il savait ce qui l'avait forcé à rester, il n'allait pas le lui tendre comme ça, il n'en serait jamais capable de toute façon, il avait beaucoup de courage, mais pas celui de dire à la femme qu'il aimait et qui était marié qu'il l'aimait et qu'il avait juste besoin de la savoir en vie et en bonne santé, même heureuse. C'était le chaos dans sa tête, il vit toutes sortes de raison passer dans son esprit. Que je l'aime est une mauvaise réponse. Que je veux qu'on recolle les morceaux, n'est pas vrai. Que je veux qu'elle me déteste, c'est à balayer, elle ne m'écoutera jamais. Que je veux juste profiter du peu de conversation qu'on peut avoir serait vraiment faux, je partais comme l'espion que je suis. Que je suis fou d'inquiétude pour elle, serait vrai, mais pas avouable. La seule vérité pur, c'est que je veux qu'elle hurle, qu'elle s'énerve, qu'elle me déteste, qu'elle soit ce qu'elle est, la mère qui voulait à tout prix protéger son rejeton, celui que j'ai détesté dès l'instant où je l'ai vu mais que j'ai toujours protégé. Qu'elle me déteste comme quand je l'ai traité de sang-de-bourbe et même plus. Qu'elle casse vraiment tout lien entre nous. Seulement, il ne dit rien de tout ça, non, il opta pour tout à fait autre chose, pour une part de mensonge et une part de vérité.

-J'estime que tu as le droit de savoir ce que tu désires savoir, tant que tu ne vas pas trop loin.

En disant trop loin, il entendait sa vie privée qui était presque inexistante, mais aussi trop loin dans les détails de ce qu'il avait fait. Il avait encore une autre chose à lui dire, mais ne savait pas comment la formuler, il savait que d'une façon ou d'une autre, elle le tournerait à son avantage, Severus réfléchit pendant un petit moment, sans la regarder, les yeux fixés au-dessus d'elle, ne voyant pas vraiment, tout en voyant ce qu'il se passait au lointain du cimetière, il finit par dire ce qui lui avait semblé le mieux.

-Je veux que tu sois la Gryffondor que tu es, que tu me considères comme ce que je suis.

Tout en parlant, Severus avait fait son premier vrai geste depuis le début de la conversation en soulevant sa manche gauche jusqu'au coude, pour bien lui faire savoir que le ce que je suis n'était pas ce qu'elle avait connu de lui. Il lui demandait de faire simplement une croix sur le passé, histoire de bien l'enfoncer, de bien le descendre, il voulait vraiment la voir se décharger d'une colère qu'il voulait qu'elle ressente. Il ignorait la petite voix au fond de son esprit qui lui disait qu'ils pourraient redevenir ami, il faisait tout pour ne pas l'entendre, il faisait tout pour qu'elle ne prenne pas le dessus sur la haine qu'elle devait ressentir pour lui, la même haine que lui ressentait pour lui-même et le fait de vouloir la voir s'énerver le fit enchaîner.

-Mais c'est surtout motivé par les capacités magiques indignes même d'un première année que je reste. Disons que je joins l'utile à ce qui devait être fait.

C'était de la même façon que lorsqu'il parlait de potion à ses premières années avant, quand il enseignait les potions à Poudlard, qu'il avait dit ça à Lily, crachant son venin sans grande difficulté. Il considérait l'utile comme le fait de la protéger si quelqu'un venait les attaquer et le nécessaire comme les explications qu'ils devaient et auraient eu tôt ou tard. Le tout, tout en sachant qu'il ne restait que pour le début de sa réponse et pour subir les foudres de l'ancienne Gryffondor. L'idée l'effleura qu'il aurait préféré qu'elle l'attaque, plutôt qu'elle l'appelle, mais Lily n'avait jamais rien fait comme Severus aurait désiré qu'elle le fasse. Il savait qu'elle n'agirait jamais comme il aimerait qu'elle le fasse, ce qui lui rappelait qu'ils n'auraient jamais dû être ami et jamais pu le rester, ils étaient trop différent.

_________________
Revenir en haut Aller en bas


Auror stagiaire
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Retrouvailles [ PV Severus Snape ] Dim 22 Sep - 19:02

Il eut l'air soudain perdu dans ses pensés, ça se voyait à la lueur de ses yeux. Lily su tout de suite qu'il n'allait pas donner la vraie réponse. Bien qu'elle l'avait su pertinemment lorsqu'elle avait posé la question, ça l’énerva un peu. Il fallait qu'elle remette les choses au clair. Si elle voulait qu'il lui dise qu'il avait des sentiments pour elle, elle n'avait qu'à lui balancer ça d'un coup, comme ça, et ce serait fini. Mais ce n'était pas ce que voulait la jeune – ou pas – femme. Elle avait fait exprès de le cacher lorsqu'ils étaient jeune, pour que leur amitié perdure. Ca n'avait pas marché, mais elle savait que si elle faisait ce geste, s'en était fini de ces espoirs de retrouver l'ancien Severus. Elle décida donc de reprendre sa tactique passée, et d'arrêter de faire des sous-entendus, ce qui l'a rendait nerveuse.

-J'estime que tu as le droit de savoir ce que tu désires savoir, tant que tu ne vas pas trop loin.

Elle se demanda ce que voulait dire «  trop loin ». Soit il parlait de ces sentiments, soit d'autre chose. Elle ne répondit pas : cette phrase n'était pas là pour recevoir une réponse. Elle resta là un bon moment, silencieuse, toisant Severus du regard. Il ne faisait rien, mais elle attendait quelque chose de sa part. Elle se demandait pendant ce temps qu'est-ce qu'ils allaient faire. Le soleil était entrain de se lever. Elle savait qu'elle ne pourrait pas rester indéfiniment là, parce qu'elle avait laissé ces deux hommes à la maison. Mais le soleil apparaissait très tôt, ces temps-ci : l'été approchait. Ils s'étaient réveillés mi- mai, et ça allait bientôt faire un mois. Il devait être moins de 6 heure du matin. Lorsque le soleil éclaira le cimetière, elle repris ces esprits sur la conversation. Elle n'avait pas cessé d'y penser, mais, depuis qu'elle était sortie de sa tombe, elle ne pouvait s'empêcher de voir tous les jours le levé et le couché du soleil, se demandant si c'était le dernier. Mourir une fois vous rappelle vos raisons de vivre.

-Je veux que tu sois la Gryffondor que tu es, que tu me considères comme ce que je suis.

Elle tourna les yeux vers Severus. Elle savait très bien ce qu'il voulait. En même temps qu'il parlait, il avait soulevé  la manche gauche de sa robe pour dévoiler son tatouage. Lily posa un regard indifférent sur la marque des ténèbres, et le reposa sur les yeux de Severus. Ceux-ci étaient restés toujours fixement posés sur elle.

-Cette marque n'a plus aucune importance, que Voldemort soit là ou non. Il y a un temps, elle me perturbais. Plus maintenant. Parce que tu n'en ai plus fier.

Elle avait dit exactement ce qu'elle pensait. Avant, il aimait cette marque, il était fier d'être aux côtés de Voldemort. Peut-être que ça n'avait duré qu'un temps, mais il avait, un jour, dans sa vie, été heureux de la porter. Plus maintenant. Alors, elle était totalement indifférente à ce tatouage, il ne représentait rien. Il pourrait toujours l'agiter sous son nez, ca n'allait pas faire bouger les choses.

-Mais c'est surtout motivé par les capacités magiques indignes même d'un première année que je reste. Disons que je joins l'utile à ce qui devait être fait.

Ha Ha Ha. Lily leva le sourcil, un petit sourire se dessinant sur ces lèvres. La comparaison avec un élève de première année était assez énervante, mais c'était le but.

-J'ai pas besoin d'un garde du corps. Tu voudrais pas qu'on se batte en duel, non plus ?

Si ca se trouve, c'était ce qu'il voulait. Elle leva les yeux aux ciel, imitant la petite Lily de dix ans, impatiente. Elle prit soudain un ton sérieux et dit :

-Pourquoi tu ne veux pas de ma reconnaissance ? Je te l'offre, mais tu la refuse. Pourquoi ?

Lily avait plus parlé pour elle-même que pour Severus, mais maintenant que c'était dit, elle ne pouvait plus revenir en arrière. Elle espérait sincèrement que sa réponse n'allait pas être du style : je t'énumère tous mes méfaits histoire de me culpabiliser encore plus. Elle connaissait toutes les erreurs de Severus, et elle n'avait pas besoin qu'on les lui répète. C'était bien pour ça qu'elle avait décidé de ne plus lui parlé depuis la cinquième année. Mais elle voulait une vraie réponse, sincère. Elle avait peur de ne pas en avoir une.

_________________
ma fiche de présentation
Et ici, tous mes liens!

N'hésites pas à me contacter, même si tes questions t'on l'air stupide ( alors qu'elles ne le seront jamais ). Je répondrais au plus vite!

Revenir en haut Aller en bas


 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Retrouvailles [ PV Severus Snape ] Lun 23 Sep - 7:48

-Cette marque n'a plus aucune importance, que Voldemort soit là ou non. Il y a un temps, elle me perturbais. Plus maintenant. Parce que tu n'en ai plus fier.

Severus avait parfaitement entendu ce qu'elle venait de lui dire, mais il ne voulait pas l'entendre, pour lui, avoir été fier de l'avoir à un moment le rendait tout aussi pourri que ceux qui la vénérait encore. Jamais il ne s'entendrait avec Lily sur ce point, ils avaient tout deux les idées trop arrêté d'après l'homme, il ne voulait même pas lui expliquer, il n'aimait vraiment pas parler de lui, ça le mettait mal à l'aise et elle le savait. Pourtant, il savait qu'elle avait dit exactement ce qu'elle pensait, il descendit lentement sa manche, cachant la marque qu'il ne regardait jamais ou presque, il l'avait beaucoup regardé pendant le retour de Voldemort comme elle devenait toujours plus visible et douloureuse. Il parla surtout pour se changer les idées, il n'avait aucune envie de la voir continuer sur ce chemin où ils ne trouveraient aucun accord, elle lui répliqua après avoir levé un sourcil et fait un petit sourire.

-J'ai pas besoin d'un garde du corps. Tu voudrais pas qu'on se batte en duel, non plus ?

Si, il aurait été parfaitement d'accord pour un duel, tout en sachant qu'il n'aurait pas pu lancer des sorts trop dur à la femme, il lui tendit une réponse.

-Je crois que si, ton niveau est plus mauvais que ton niveau au début de notre première année.

Il avait ignorait la partie parlant de duel et n'avait pas fait cette remarque pour lui faire du mal, il voulait vraiment qu'elle survive, même si c'était dit de façon très maladroite, le temps avait passé et il ne savait plus comment parler à son ancienne amie, il ne savait même pas ce qu'elle voulait, ce qui rendait tout bien plus difficile. La fixant toujours, il la vit lever les yeux au ciel, presque agacé, avant qu'elle ne poursuive avec sérieux, ce qui était tout Lily pour Severus.

-Pourquoi tu ne veux pas de ma reconnaissance ? Je te l'offre, mais tu la refuse. Pourquoi ?

Il ne la voulait pas simplement parce qu'il avait fait en essayant d'apaiser sa culpabilité, pas réellement pour de la reconnaissance, même si une part de lui appréciait les efforts de Lily pour lui faire accepté. Cette partie avait l'impression d'avoir servi à quelques choses au lieu d'être un meurtrier. Le meurtrier de Lily, parce qu'il se considérait aussi coupable que Voldemort, même si ce n'était pas lui qui avait lancé le sort. Pourtant cette partie savait que jamais, Severus n'accepterait cette reconnaissance, c'était trop tôt pour lui, peut-être plus tard il le pourrait, mais pour le moment, ce n'était pas le cas. C'est en regardant les premiers rayons du soleil éclairé la chevelure de Lily, lui donnant une couleur merveilleuse qu'il lui répondit.

-J'ai pas agit pour avoir de la reconnaissance.

Il avait été froid et coupant, il ne l'avait pas regardé dans les yeux, ce qu'il faisait depuis presque tout le temps où ils avaient conversé, mais il ne pouvait pas détacher ses yeux des rayons matinaux du soleil éclairant la chevelure de la femme. Dans sa jeunesse, il avait souvent fait ça, regardé comment le soleil tapait sur les cheveux roux, leur donnant une couleur des plus magnifique, alors il profitait simplement de ce spectacle. C'était un moment exceptionnel, il n'avait jamais vu le soleil se levant éclairant les cheveux de la femme, même lorsqu'ils étaient jeunes, il découvrait presque une nouvelle couleur dans les cheveux de Lily, le levé du soleil n'avait pas le même effet sur les cheveux que le soleil bien levé. Il se décida à lui dire le fond de sa pensée sur la reconnaissance sans même s'en rendre réellement compte.

-Un jour peut-être, je l'accepterai, mais pas aujourd'hui.

Il avait bien appuyé sur le peut-être, il doutait très franchement qu'un jour il puisse accepter une telle chose, mais autant laisser à son vis-à-vis l'illusion qu'il pourrait accepté un jour d'être autre chose que l'ancien espion que tout le monde déteste même lui-même. Il avait lui même une question à poser à la femme, il ne pouvait pas attendre pour avoir une réponse qu'ils aient fini leur conversation alors il la posa.

-Tu attends quoi de cette conversation ? Toi aussi, tu aurais pu partir et tu restes.

Elle avait plus légitimement sa place dans le village puisqu'elle y vivait, mais elle aurait aussi pu partir rejoindre son mari et son fils, voilà ce que se disait Severus, il se demandait de plus en plus pourquoi elle restait. Elle connaissait le passé ou l'avait deviné, alors pourquoi elle restait là en face de lui, si ce n'était pas des réponses qu'elle cherchait. Il ne la comprenait pas, il aurait aimé la comprendre, mais il ne savait pas ce qu'elle avait en tête. Pour lui, il avait toujours été clair que si il parlait un jour, elle voudrait des réponses avant de le laisser sur place une fois qu'elle aurait eu ce qu'elle voulait, ne voulant plus de contact avec lui, mais cette conversation changeait tout ce que pensait Severus. Il enchaîna lentement, pour être certains qu'elle lui donnerait une réponse à sa question.

-J'ai toujours cru que tu ne voudrais que des réponses, avant de recommencer à me haïr.

C'était la manière la plus proche du j'ai besoin de comprendre qu'il voulait dire qu'il avait trouvé pour lui transmettre les raisons de son questionnement. Severus ne considérait pas que c'était à lui de poser des questions, il se contentait de répondre et surtout, il voulait en savoir le moins possible sur la vie de la femme, il savait qu'il ne pouvait pas entendre sa vie de rêve avec Potter sans que ça ne lui fasse mal, alors il se contentait de répondre, sans même poser de question. Si elle voulait continuer à parler d'avenir et son avenir à elle, c'était avec James et Harry, il préférait s'abstenir de le connaître, il n'avait pas envie de réellement faire face à cette vérité. Pour lui, il avait la même Lily Evans que dans son enfance en face de lui, sauf qu'elle avait un fils, il avait choisi pour un moment d'ignorer qu'elle avait un mari et surtout son pire ennemi à lui comme mari. Le Snape espérait qu'elle ne voudrait pas en connaître plus sur lui et qu'elle resterait bloquée sur son envie de lui faire accepter sa reconnaissance, ce qui éviterait qu'ils ne parlent d'avenir plus qu'un peu plus tôt, il ne savait même pas pourquoi mais il pensait réellement qu'elle allait y revenir en lui donnant sa réponse. Parce qu'il supposait qu'elle voyait plus loin en lui parlant qu'une simple conversation comme une autre, avant de ne plus jamais se revoir, c'était Lily et il pensait la connaître assez bien pour émettre une hypothèse sur ses actes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas


Auror stagiaire
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Retrouvailles [ PV Severus Snape ] Lun 23 Sep - 18:38

-Je crois que si, ton niveau est plus mauvais que ton niveau au début de notre première année.

Sur ça, elle n'était pas d'accord. Peut-être qu'elle n'arrivait pas à contrôler certain sorts, mais ce n'était que quand elle était préoccupée. Ce matin là, elle était très préoccupée. Il y avait beaucoup à penser ces temps-ci. Mais, comme elle n'avait pratiqué que des sorts dans sa maison, depuis un mois, elle n'arrivait jamais à bien les réaliser. C'était la maison qui l'a perturbait. Donc, elle avait commencé, depuis quelques jours, à pratiquer des sorts extérieurs, au calme. Les progrès étaient flagrants : en deux jours, elle avait déjà recouvert la plupart de ses sortilèges pour l'entrée à Poudlard. Si elle pratiquait deux ou trois fois, elle arrivait à manipuler ces sorts-là. Elle avait un capacité étonnante à mémoriser, et elle avait été très puissante dans le temps. Mais, comme beaucoup, pas assez pour Voldemort. Ces pensées là avaient déjà fait leur tour depuis longtemps dans l'esprit de la rousse, alors pas besoin qu'on les lui les répète. Elle se rendit compte que s'était elle qui se les répétaient, et retourna ces yeux vers Severus. Ca l'énervait de penser à cette histoire de contrôle magique. Elle savait très bien se défendre seule : malgré ses quelque 18 ans passés sous terre, elle arriverait à retrouver son ancien pouvoir. Elle reprit le contrôle sur ses pensées, parce celles-ci avaient déjà tourné, tourné et retournées dans son esprit. En fait, c'était ça qui l’énervait. La réponse à son autre question réussi à faire changer ses idées :

-J'ai pas agis pour avoir de la reconnaissance.

Personne n'agit pour avoir de la reconnaissance, pensa-t-elle. Mais sa réponse avait quelque chose de bizarre, d'incomplet. En fait, il ne répondait pas vraiment à sa question. C'était juste une phrase de prévention. Il ne voulait pas de sa reconnaissance, mais il ne lui disait pas directement. Il lui rappelais simplement. Il ajouta :

-Un jour peut-être, je l'accepterai, mais pas aujourd'hui.  

Mais Severus ne répondait toujours pas. Il y avait une autre raison, mais elle ne comprenait pas vraiment laquelle elle était. Soit il s'apitoyait sur son sort, et il ne voulait pas de sa reconnaissance, histoire de continuer dans cette voie. Ou bien, il y avait encore autre chose.. Mais elle n'arrivait pas à voir quoi. Lily aurait aimé avoir une réponse claire de son ancien meilleur ami, mais elle n'en eut pas. Il resta muet comme une tombe, en la regardant sans la voir. On aurait dit qu'il regardait quelque chose, sur elle, mais elle préféra dire :

-Tu ne veux vraiment pas me dire pourquoi tu n'en veux pas?

Elle voulait vraiment la réponse, parce que si il ne voulait vraiment pas de sa reconnaissance, alors ça ne servait à rien d'insister. Mais elle voulait savoir si il y avait un peu d'espoir de ce côté là. Il n'avait pas besoin de lui dire clairement, mais elle comprendrait les signes trompeurs.

Après ça, il prit un air un peu perplexe, si c'était possible. Il lui demanda :

-Tu attends quoi de cette conversation ? Toi aussi, tu aurais pu partir et tu restes.

Ell fronça les sourcils. Se demandant que répondre, les pensées traversèrent sa tête. Elle pouvait ne pas répondre sincèrement, elle ne savait pas pourquoi, mais, en cet instant, elle en avait vraiment envie. Elle comprit soudain pourquoi : elle ne connaissait pas exactement la réponse. Elle avait mis le doigt dessus, tout à l'heure, et elle se rappela de ses propres paroles « - Est-ce que le Severus que je connaissais, celui qui m'a trouvé dans un jardin quand je n'étais qu'une gamine, est-ce que ce Severus est toujours là ? » Et bien c'était pour ça.

-J'ai toujours cru que tu ne voudrais que des réponses, avant de recommencer à me haïr. 

Pourquoi pensait-il ça ? Mais il était inutile d'insister. Peut-être qu'il avait était trop habitué à Voldemort, qui ne pardonnait pas. Mais cette pensée était complètement stupide, comment pouvait-elle penser à ça ?

-Quand nous nous sommes disputés, il y a si longtemps maintenant, tu n'étais plus le même. Tu aimais faire partie de cette bande de mangemorts, et tu étais tellement différent avec celui que je connaissais si bien... Mais tu sais tout ça, je te l'ai dit. Elle essaya de trouver son regard fuyant, et, bien que difficilement, elle y parvint. Maintenant, je sais que ça a changé. Alors ça me laisse de l'espoir.

Lily avait dit la stricte vérité, comme elle essayait de le faire depuis le début de leur conversation. Mais là, s'était différent. Qu'est-ce qu'en pensait Sevrus, elle aurait bien aimé le savoir. Ces paroles étaient vraiment profondes, mais elles n'avaient que la moitié de leur sens dites comme ça. Mais Severus comprendrait ce qu'elle voulait dire, parce que il avait vécu ça, et ce n'étais pas possible à expliquer en quelques mots.

_________________
ma fiche de présentation
Et ici, tous mes liens!

N'hésites pas à me contacter, même si tes questions t'on l'air stupide ( alors qu'elles ne le seront jamais ). Je répondrais au plus vite!

Revenir en haut Aller en bas


 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Retrouvailles [ PV Severus Snape ] Mar 24 Sep - 7:29

-Tu ne veux vraiment pas me dire pourquoi tu n'en veux pas?

Severus ne voulait pas le lui dire et puis, il y aurait eu tellement à dire, seulement ce n'était pas dans la nature de Severus de tout dire et il ne le ferait pas, elle devait le savoir. En plus, ça faisait parti du trop qu'il ne voulait pas dire, il n'avait pas envie de lui parler de sentiment et c'est justement les sentiments qu'il ressentait contre lui même qu'il ne pouvait pas accepté. Il se contenta d'une réponse simple.

-Non.

C'était clair et court, une chose que Severus appréciait plus que tout, moins il en disait, mieux il se sentait, il gardait ses secrets de cette manière. Quand à Lily, elle n'avait qu'à se contenter de sa réponse, après tout elle le connaissait assez bien pour savoir qu'il ne parlait pas souvent de lui et de ses motivations, elle n'avait plus qu'à accepter ses réponses. Il fixait les cheveux de la femme avec attention, comme s'il allait loupé la chose la plus importante de sa vie. Tout en faisant ça, il faisait bien attention à tout les bruits alentour, il n'était après tout, pas réellement un homme libre, il ne savait pas ce que ferait le ministère de lui, alors il ne pouvait pas se permettre d'être vu avec quelqu'un au lever du jour, surtout pas Lily, personne ne pourrait croire qu'ils parlaient, il était officiellement dans les mangemorts et il le resterait si personne ne le soutenait. Seulement, il ne pouvait pas penser à ça pendant longtemps, il faisait toujours confiance à Albus pour lui sauver la mise. Il fut presque heureux de l'entendre lui donner une réponse à sa question.

-Quand nous nous sommes disputés, il y a si longtemps maintenant, tu n'étais plus le même. Tu aimais faire partie de cette bande de mangemorts, et tu étais tellement différent avec celui que je connaissais si bien... Mais tu sais tout ça, je te l'ai dit. Maintenant, je sais que ça a changé. Alors ça me laisse de l'espoir.

De l'espoir, elle avait de l'espoir pour quoi, ils étaient brouillés depuis plus de vingt ans, du point de vue de Severus, il avait vécu sa mort en regrettant qu'ils n'aient jamais eu d'explications, alors l'espoir, il n'en avait plus. Il avait peut-être changé, mais il ne voyait pas réellement ce qu'elle voulait, trop dans son optique qu'elle ne devrait pas essayer de voir le bien en lui. Il avait bien compris aussi que la conversation la déboussolée autant que lui, aucun d'eux ne savait réellement ce qu'il voulait, même si en Severus la haine avait le dessus sur l'envie de retrouver leur relation passée. Il avait vu qu'elle l'avait cherché du regard pour venir fixer au mieux possible ses yeux vert et lumineux dans les yeux noirs et froids. Il ne savait même pas quoi lui répondre, mais il ne savait pas quoi dire, alors il se contenta du silence.

Le silence en disait plus souvent plus que la parole et Severus l'avait appris avec Voldemort et avec son rôle d'espion, un silence pouvait être bon et mauvais, pouvait donner les réponses à des questions plus efficacement que tout les mots. L'homme ne lâcha pas les cheveux de la femme des yeux, regardant les reflets que le soleil faisait naître dans le roux des cheveux de Lily. Il se décida à chercher la réponse de ce qu'elle voyait par espoir, il voulait connaître le fond de sa pensée. Il n'avait aucune envie de chercher par lui même et Lily c'était plus complexe pour lui, parce qu'il ne savait pas à quel point elle avait changé de manière de pensée depuis leur cinquième année. Elle devait avoir changé, comme elle ne pensait plus que pour elle seul et ça faisait que Severus ne voulait pas lancé des hypothèses dans sa tête sans savoir comment la femme fonctionnait profondément.

-De l'espoir... pour ?

Severus se rendit compte que son côté espion reprenait le dessus sur le reste, il voulait savoir, il prenait des informations, mais un côté de sa personne voulait vraiment une réponse franche et directe. Depuis le début, elle était presque comme avant avec lui et il aimait retrouver un peu de leur amitié passé. Il se bloquait pour laisser venir l'idée que les choses pourraient s'arranger entre eux, parce qu'il ne voyait que ses torts, il avait bien compris pourtant dans quelques phrases qu'elle savait qu'elle avait joué un rôle dans son changement de côté, elle ne savait peut-être pas que c'était sa principale motivation, peut-être, il ne savait pas, mais elle semblait penser, avant qu'ils ne parlent, qu'il avait changé de camp après sa mort. Seulement, il ne lui dirait jamais que c'était quand il avait su qu'elle attendait un enfant et que l'enfant avait des chances d'être l'enfant de la prophétie qu'il avait changé, qu'il avait voulu devenir bon. Il avait aussi eu son compte d'espoir pendant toutes ces années, dans l'ordre, mais là, il n'arrivait pas à voir où elle voulait en venir au final pour son espoir et ça le taraudé. Il attendait la réponse à cette question avec patience, il ne voulait pas parler plus, pas sans une réponse, alors il attendrait jusqu'à ce qu'elle vienne.

_________________
Revenir en haut Aller en bas


Auror stagiaire
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Retrouvailles [ PV Severus Snape ] Mar 24 Sep - 17:21

Il l'a regarda, réfléchissant. C'était comme si il se creusait la tête pour trouver une réponse adéquate. Mais c'était comme il le voulait, au fond. Elle avait toujours été directe. Si il ne voulait pas lui dire, elle accepterait, estimant qu'il valait mieux qu'il refuse plutôt qu'il mente. Finalement, il répondit :

-Non.

Elle le regarda pendant quelque seconde, le temps d'analyser sa réponse. Peut-être pas très longue, mais très explicite. Se demandant toujours quelle réponse il avait a donner, Lily savait qu'elle n'insisterait pas plus. Si il ne voulait pas lui dire, c'était son problème, bien que ça la dérange un peu. Elle le saura, un jour, peut-être. Sûrement qu'elle le savait déjà. Elle hocha la tête, perplexe, puis, après avoir répondu à son autre question, reçu un silence réfléchit. Il ne voulait pas répondre, c'était certain. D'abord, Lily cru qu'il ne répondrait pas. Elle ne savait pas déchiffrer les silences, elle n'avait jamais su. Peut-être pour les yeux, elle voyait à l’intérieur, mais pas ça. Elle préférait que les choses soit dites, même si c'était pour certains moins explicite. La tiédeur du temps commençait à ce faire ressentir, le soleil lui tapait doucement le visage. La cape de Severus bougeait au rythme d'une petite brise qui s'était installée. Elle jeta un coup d'œil  au cimetière qu'elle avait laissé tel quel, interrompue par son ami qu'elle n'avait pas revu depuis plus de 30 ans. Les monticules de terre avaient été disposée avec discipline à chaque côté gauche des tombes. Elle avait voulu les ré-enterrer proprement, puis enlever les pierres où étaient inscrites les noms des "défunts", puis les aligner dans un coin, inutiles. Mais elle avait abandonner sa tâche là, et elle la finirait avant la fin de la conversation.

-De l'espoir... pour ?

Elle se retourna doucement vers Severus, revenant à ses pensées postérieures. Elle avait pensé être explicite, mais ne l'avait pas été, malheureusement. Peut-être parce qu'elle ne le savait pas réellement.Elle avait de l'espoir, oui, mais pour quoi? Elle avait été très marquée par cette dispute avec son meilleur ami, parce qu'ils avaient toujours été là l'un pour l'autre, et elle n'avait jamais voulu que ça se finisse comme ça. Mais c'était son comportement qui l'avait forcé à arrêter, c'était son attirance vers les mangemorts. Quand elle repensait à ce qu'elle venait de dire juste avant, ses idées se redirigeait pratiquement toujours vers cette dispute. Et pour cause : à l'époque, ils ne pouvaient plus continuer à se fréquenter, c'était évident. A l'époque. Alors, c'était son changement – si il y avait changement, ce qui était pertinemment le cas-  à Severus, qui lui faisait maintenant penser que cette dispute n'avait plus lieu d'être. Voilà ce qu'elle voulait, en réalité. Ca faisait pas mal de temps qu'elle y pensait, depuis qu'elle était allé voir Dumbledore et qu'ils avaient parlé, et aussi Harry. Elle avait voulu allait le voir, depuis le moment où elle avait su qu'il avait peut-être changé. Mais elle s'était dit « qu'est-ce que je vais lui dire, une fois que je serais en face de lui ? ». Et bien maintenant, voilà, elle se reposait la question. Que lui répondre ? La vérité aurait était :

-Parce que ce pourquoi on ne s'adressait plus la parole à disparut.

Elle fut presque surprise de s'entendre parler, mais au moins, c'était ce qu'elle pensait. Peut-être que ce n'était toujours pas explicite, que c'était son esprit qui était embrouillé, mais elle y voyait très clair maintenant. Elle ne savait pas si on lisait dans ses yeux, elle ne savait même pas ce qu'on pourrait y voir, et elle ne savait pas du tout pourquoi elle pensait à ça maintenant.

-Peut-être que j'ai tord, après tout.

La rousse n'avait pas dit ça juste pour savoir sa réaction . Certe, il y avait un peu de ça, mais vraiment un peu. Elle se demandait si il allait répondre en affirmant ou, à l'inverse, négativement, ou bien par un silence, comme tout à l'heure ou presque.Non, elle avait surtout dit ça parce qu'elle le pensait. Depuis pratiquement un mois, elle se demandait si elle devait ou non aller voir son ancien meilleur ami, et elle se demandait si ça servirait à quelque chose.

_________________
ma fiche de présentation
Et ici, tous mes liens!

N'hésites pas à me contacter, même si tes questions t'on l'air stupide ( alors qu'elles ne le seront jamais ). Je répondrais au plus vite!

Revenir en haut Aller en bas


 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Retrouvailles [ PV Severus Snape ] Mar 24 Sep - 19:26

-Parce que ce pourquoi on ne s'adressait plus la parole à disparut.

Severus haussa un sourcil à cette remarque, les mots qu'il avait dit, ne s'effaceraient jamais, pas dans son esprit et il doutait vraiment que les mots aient quitté l'esprit de Lily. Elle devait s'en souvenir tout aussi parfaitement que lui. Il se dit que ça n'avait plus lieu d'être la raison qui faisait qu'ils ne se parlaient plus, mais qu'elle ne dise pas que tout avait disparu, le mal pour elle était peut-être passé, mais Severus s'en voulait toujours de lui avoir dit de tels mots. Elle avait été dans son enfance, sa meilleure et seule amie, alors c'était encore plus dur d'accepter qu'elle pouvait passer outre ces mots. Même dans ses yeux, il pouvait voir qu'elle lui disait la vérité, mais les émotions étaient bien présentes aussi. Il ne put s'empêcher d'étudier les émotions présentes dans les yeux de la femme, elle était perturbée et il sut qu'elle n'était réellement pas préparer à le voir maintenant, tout comme lui, ses yeux le hurlaient et Severus se serait presque permis un petit sourire en coin railleur, les yeux de la femme était tout à fait lisible, comme ceux de son fils. Seulement, elle le faisait peut-être exprès, pour qu'il comprenne, il n'eut pas le temps de réfléchir plus, qu'elle reprit la parole.

-Peut-être que j'ai tord, après tout.

Severus n'en savait rien, il ne voulait pas qu'elle voit ses paroles disparues simplement parce qu'il avait changé, il les avait dîtes, il les avait pensé et il les avait dit en y croyant sincèrement. Même si après, il avait directement compris qu'il avait tout brisé entre eux, mais il avait su en prenant la marque qu'il ne serait plus jamais ami avec elle. Pourtant, il ne pouvait s'empêcher de voir la porte qu'elle ouvrait à nouveau pour lui, seulement, il ne savait pas s'il voulait l'ouvrir vers une relation positive, il ne pouvait penser amicale, entre eux, il s'était habitué à Lily le détestant. Il ne voulait pas qu'elle essaye de retrouver leur amitié, ça le rendrait plus faible sentimentalement et il le savait, ses sentiments allaient tôt ou tard devenir très dur à supporter s'il la voyait et qu'ils parlaient. Surtout qu'ils ne pourraient pas éviter éternellement le sujet de la famille s'ils avaient une nouvelle conversation. Il se décida à lui répondre après ses petites réflexions.

-Changé, mais pas disparu. Ces mots seront toujours là.

Il ne pouvait pas lui dire sans mentir que les mots avaient disparus de son esprit et ne pouvait tout simplement pas la laisser les voir comme disparu. Il savait qu'elle allait sûrement lui dire quelques choses sur ce qu'il disait, puisqu'elle semblait ne jamais vouloir comprendre ce qu'il disait et pourtant, c'était ce qui avait fait que Severus appréciait Lily, elle avait son chic pour lui dire ce qu'il ne voulait pas entendre et de façon douce mais directe. Il se décida de donner un petit complément à sa réponse.

-C'est moi qui ai dit ces mots, sans que personne ne me demande de le faire.

Il avait tenu à le préciser, parce qu'il savait que Lily ne voyait que le fait qu'il était mangemort à ce moment, elle ne voulait pas voir qu'il avait choisi d'être mangemort pour la magie noir, le pouvoir et la vengeance. Il avait fait ce choix comme il avait choisi de changer de côté pour Lily sans qu'elle ne le sache et il savait qu'il avait bien fait, qu'il avait un peu réparé ce qu'il avait pu faire à d'autres. C'était bel et bien son passé qui l'empêchait de s'imaginer un avenir, il avait toujours vu sa vie comme la rédemption, pas comme quelque chose de réellement utile et il sentait que Lily voulait justement l'inverse, le voir devenir un humain plus normal, ce qu'il ne voulait pas. Il connaissait Lily, si Severus la laissait s'approcher de trop prêt, elle essayerait de trouver du bon en lui, ce qui actuellement le rendrait complètement malade.

-Tu as quoi en tête ?

Il ne savait même pas pourquoi les mots lui avaient échappés, mais il ne voyait pas les raisons profondes qui faisaient croire à Lily qu'il avait réellement changé et pas simplement un peu, ni même s'il n'avait pas choisi de faire tout ça juste pour être libre. Il était certains que quelqu'un avait dû lui dire qu'il n'avait pas changé par intérêt, même s'il y avait un peu de ça, puisqu'il voulait se racheter en changeant, c'était surtout par amour qu'il avait changé et par culpabilité. Il voulait savoir à quel point elle voyait le retour de lien entre eux et il avait posé la question le plus clairement possible, mais en faîtes, il voulait tellement plus de choses. En pensant ça, il se dit qu'elle ne devait pas avoir compris un traître mot de cette question, c'est avec aucune envie qu'il explicita pour obtenir une réponse plus ciblé vers ce qu'il recherchait.

-Je veux dire, tu ne m'aurais pas tendu tes dernières répliques sans bonnes raisons. Je te connais, Lily.

Il se doutait que Lily avait des motivations cachés derrière ce qu'elle lui avait dit et il se doutait que c'était un test, mais il n'aimait pas réellement qu'on joue avec sa patience, pas même Lily. Surtout quand le jeu était basé sur ses réponses, ce que Lily faisait actuellement, puisqu'il se doutait qu'elle voulait des réponses à des questions qu'il ne se posait pas ou qu'il n'avait jamais voulu se poser. Il ne pouvait savoir tant que Lily ne les poserait pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas


Auror stagiaire
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Retrouvailles [ PV Severus Snape ] Mer 25 Sep - 16:56

-Changé, mais pas disparu. Ces mots seront toujours là.

Elle regarda Severus d'un air impuissant. Il ne comprenait toujours pas ce qu'elle voulait dire, parce qu'il s'obstinait à vouloir croire en ses propres méfaits, et qu'il ne voulait pas regarder positivement. C'était comme si il se forçait, alors qu'il avait totalement le choix, à ne pas vouloir s’accepter lui-même, et à accepter ces erreurs. Et il ne voulait toujours pas retrouver de bonnes relations avec elle. Ca, elle savait pourquoi, évidement, mais à quoi bon alors ? Si vraiment il ne voulait plus qu'ils se reparlent, pourquoi alors il continuaient à parler ensemble ? Elle lui avait dit qu'elle savait tout ce qu'elle voulait savoir. Il se doutait bien que maintenant, elle restait plantée devant lui pour une raison bien simple, non ? Peut-être qu'elle était perdue, même beaucoup plus qu'à son habitude, mais elle avait toujours eut l'esprit vif. Au bout de quelques minutes, elle avait compris pourquoi elle était là, elle-même, et maintenant, pourquoi lui était là. Qu'il ne veuille pas lui dire qu'il avait des sentiments pour elle, s'était quelque chose. Mais qu'il continue à rester sur le passé obstinément, s'en était une autre.

Pendant qu'elle pensait tout ça, elle restait toujours le regard bloqué sur Severus. Elle ne le voyait pas, mais il l'aidait à se concentrer. Il fallait trouver les bons mots, mais elle n'avait jamais été douée pour ça. Elle ne savait jamais quoi dire exactement, sinon peut-être qu'il ne serait jamais passé du côté des mangemorts. Dire la vérité n'est pas toujours favorable, c'est vrai. Elle sentait que si elle lui répétai qu'il avait fait des choses bien dans sa vie, il ne voudrait rien entendre.

-C'est moi qui ai dit ces mots, sans que personne ne me demande de le faire.

-Tes excuses, Severus, je n'en veux pas. Je les ai déjà comprises.

Elle fit une légère pause, puis, elle choisit, comme à son habitude, des mots au hasard. Venant du cœur, pas calculés ni réellement réfléchis, juste comme elle elle les pensaient. Elle repris calmement :

-Je sais que tu as fait des choses mal par le passé, c'est même moi que te les ai dites. Mais à l'époque, tu n'as rien voulu entendre, et tu t'obstinais à ne pas m'écouter.  Maintenant, tu les regrettes. Alors voilà l'important, pour moi . La seule chose qui importe, c'est que tu regrettes. Il n'y a rien d'autre, Severus.

Elle se demandait qu'ajouter, sûrement des centaines et des centaines de choses, parce dans son esprit ses pensées fusaient. Elle lui lança un regard qu'elle ne voulait pas dur, mais malheureusement, à l'inverse de tout-à l'heure, il fut mêlé d’incompréhension et d’énervement. Pourquoi n'acceptait-il pas les faits également les uns aux autres ? Pourquoi il ne voulait pas voir qu'il y avait de bonnes choses en lui ?

-Tu as quoi en tête ?

J'ai énormément de choses en tête, pensa-t-elle. C'est ce qu'elle allait lui dire, à quelques choses près, quand il compléta, encore une fois :

-Je veux dire, tu ne m'aurais pas tendu tes dernières répliques sans bonnes raisons. Je te connais, Lily.

Perplexe, elle se demanda comment dire la vérité, pour la première fois de leur conversation. Pour elle, ca avait toujours été simple : elle disait la plupart du temps ce qu'elle avait sur le cœur. Mais là, elle se questionna sur comment lui dire, simplement. Ce n'était pas juste « qu'on redevienne amis », parce que ce n'était pas ça. C'était plus compliqué. Elle voulait savoir à qui elle avait affaire, qui il était devenu, si elle pouvait de nouveau lui faire confiance, comme quand ils étaient amis. Alors dans un sens c'était ça. Ou bien elle voulait savoir si il avait vraiment renoncé à ces idéaux de quand ils étaient jeunes, parce qu'elle n'était pas sûre. C'était ça, c'était tout ça, mais comment lui dire ?

-Je voudrais savoir ce qui tu es devenu, maintenant, si tu es comme celui que j'avais quitté quand on étaient en cinquième année. Je voudrais savoir si je peut avoir confiance en toi, et je sais ce que tu me dira, mais je n'ai pas besoin de tes mots pour le savoir. Je voudrais savoir tant de choses, Severus.

Se demandant si sa réponse le satisferait, Lily détourna son regard de Severus. Il passa sur les arbres et la clôture du cimetière, pour se diriger une fois de plus sur les tombes qu'elle avait abandonnées. Une idée venait de germer dans sa tête.  « Je voudrais savoir si je peut avoir confiance en toi, et je sais ce que tu me dira, mais je n'ai pas besoin de tes mots pour le savoir ». Tournant le dos à Severus, elle dirigea sa baguette vers les décombres abandonnées. «  ne jamais tourner le dos à un adversaire ». C'était la règle principale. Si réellement Severus voulait se faire passer pour un ennemi, il n'avait qu'à lui lancer un sort, là, maintenant, et elle pourrait tomber raide morte. Avec un petit sourire aux lèvres, elle prononça le sort qu'elle avait ré-utiliser pour la première fois tout à l'heure. Maintenant qu'elle l'avait pratiqué de nouveau, elle n'eut pas besoin de répéter deux fois pour qu'il marche : elle sentit la magie affluer vers son bras, puis sa baguette, et les monticules de terre s'élevèrent vers les trous abandonnés des tombeaux. Se refermant doucement mais rapidement sur elle-même, le sol retourna là où il était avant qu'on le dérange. Les pierres où étaient inscrits les noms des « défunts » s'envolèrent sous un arbres, une par une.

_________________
ma fiche de présentation
Et ici, tous mes liens!

N'hésites pas à me contacter, même si tes questions t'on l'air stupide ( alors qu'elles ne le seront jamais ). Je répondrais au plus vite!

Revenir en haut Aller en bas


 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Retrouvailles [ PV Severus Snape ] Mer 25 Sep - 21:52

-Tes excuses, Severus, je n'en veux pas. Je les ai déjà comprises.

Severus savait très bien ceci, mais il avait dit ses paroles précédentes parce que Lily disait que les raisons de leur dispute avaient disparus, mais pour lui, rien n'avait disparu, ce n'était pas des excuses simplement sa façon de voir les choses. Il n'eut pas le temps de faire une remarque qu'elle ajoutait déjà.

-Je sais que tu as fait des choses mal par le passé, c'est même moi que te les ai dites. Mais à l'époque, tu n'as rien voulu entendre, et tu t'obstinais à ne pas m'écouter. Maintenant, tu les regrettes. Alors voilà l'important, pour moi . La seule chose qui importe, c'est que tu regrettes. Il n'y a rien d'autre, Severus.

Lily avait toujours eu un grand cœur et Severus le savait, mais lui ne pouvait pas accepter que des regrets lui permettent le pardon, c'était trop pour lui. C'est un regard plein d'incompréhension et de colère qu'il reçu de la femme, il savait qu'elle ne pourrait jamais comprendre complètement tout ce qui le poussait à ne pas pouvoir supporter qu'elle le pardonne. Il avait après tout faire plus de mort encore en étant espion, en faisant des potions, plutôt des poisons pour son maître, alors même s'il avait échappé aux raids, il avait fait des victimes, il avait vu des proches mourir. Même si tout le monde était de retour, Severus s'en sentait toujours coupable, il n'y échapperais jamais. Il plongea son regard sans émotion dans le regard de Lily.

-C'était un fait.

Il ne savait pas pourquoi il lui avait dit ça, mais il devait bien le lui faire comprendre, il n'allait pas passer toute la conversation à s'excuser pour après refuser la reconnaissance et les propositions partielles positives qu'il refusait c'était aussi simple que ça. Il n'avait pas voulu s'excuser, mais juste dire que même s'il avait changé, les paroles ne disparaissaient pas de son esprit de ses souvenirs et ne disparaîtraient jamais de ceux de Lily, alors peut-être que les raisons profondes elles avaient disparu, mais ses mots, il ne les changerait jamais. Il ne réfléchit pas plus longtemps, puisque Lily reprit la parole, répondant à une question qu'il lui avait posé.

-Je voudrais savoir ce qui tu es devenu, maintenant, si tu es comme celui que j'avais quitté quand on étaient en cinquième année. Je voudrais savoir si je peut avoir confiance en toi, et je sais ce que tu me dira, mais je n'ai pas besoin de tes mots pour le savoir. Je voudrais savoir tant de choses, Severus.

Alors elle voulait avoir la preuve qu'elle pouvait à nouveau lui faire confiance, il ne savait pas si elle devait la lui accordé, mais ils étaient tout deux du même côté et avaient combattu pour la même chose, même si ce n'était pas en même temps. Il la vit éviter son regard et ça le rassura un peu, il réfléchissait mieux quand elle ne le fixait pas. Elle lui tourna le dos, ce qui fit sourire mentalement Severus, alors c'était ça, la preuve de confiance qu'il devait lui donner. Elle se remit à faire le ménage dans les tombes, il la regarda en silence pendant un moment, elle s'en sortait beaucoup mieux que lorsqu'il l'avait regardé de loin. Les petits monticules s'envolaient pour aller se reposer à leurs places de départ, la place qu'ils avaient avant que les morts ne quittent leur tombe. Il vit aussi que Lily entassait les pierres tombales dans un coin, sous un arbre. Il se demandait toujours pourquoi ça lui tenait tellement à cœur de tout remettre en ordre, mais il n'en dit rien. Il avança simplement de quelques pas, se retrouvant juste derrière la femme et lui souffla très lentement à l'oreille.

-C'est lâche, d'attaquer les gens par derrière.

Il aurait presque rit à l'oreille de la femme, elle avait fait son fils à son image, tous deux le prenaient pour un homme lâche, ce qu'il n'avait jamais pensé et voulut être, il avait tout fait pour ne jamais l'être. Il se dit que quitte à ce qu'elle le croit assez lâche pour l'attaquer par derrière, il pouvait encore en rajouter, il était d'assez mauvaise humeur parce qu'elle le pensait être devenu quelqu'un de lâche, elle devait savoir qu'il avait toujours gardé ses valeurs et une part de sa ligne de conduite personnelle en devenant mangemort.

-J'aurais pu t'attaquer plus d'une fois et tu ne nieras pas que tes capacités sont loin d'être celle d'antan.

En disant ça, il avait complètement oublié qu'il avait des sentiments pour Lily, elle était juste la femme qui venait de le traiter de lâche en le connaissant mieux que tout le monde. En faites, Lily l'avait blessé profondément en le traitant ainsi, mais comme à son habitude, il n'avait rien dit clairement de ce nouveau sentiment, n'avait rien laissé transparaître et pourtant, il se sentait blessé et mieux, elle arrivait à ne pas le voir comme l'ancien Severus, mais un mélange entre le Severus qui avait été son ami et l'autre Severus le mangemort, ce qui le faisait se sentir bien mieux, elle n'avait pas occulté tout ce qu'il avait été. Ses remarques bel et bien finis, il se recula, retournant à sa place initiale en tournant le dos à la femme, il savait qu'il pouvait lui faire confiance, jeune, avant de devenir mangemort, il aurait mis sa vie entre les mains de Lily.

-Satisfaite ?

C'était une remarque tout à fait sarcastique qu'il avait faîtes, il n'avait ni pu, ni voulu s'en empêcher, il voulait savoir ce qu'elle en pensait, tout en sachant qu'il n'avait donné aucune réponse claire au fait qu'elle pouvait avoir confiance en lui, il avait juste laissé un doute plané, il avait énoncé la vérité de ce qu'il pensait, tout en sachant que ce qu'elle conclurait de ses actes, il ne pourrait pas le changer par la suite.

_________________
Revenir en haut Aller en bas


Auror stagiaire
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Retrouvailles [ PV Severus Snape ] Ven 27 Sep - 12:28

Toujours l'un en face de l'autre, il  lui dit, en la regardant cette-fois ci dans les yeux :

-C'est un fait.

Elle le regarda, perplexe. Il acceptait pour qu'elle arrête de lui parler de ça, elle le savait, mais elle n'allait pas stopper pour autant. De plus, c'était lui qui lui avait posé la question, et elle y avait simplement répondu. Après s'être retournée et avoir commencer à remplir les tombes de terre, elle entendit Severus se rapprocher à pas de loup.

-C'est lâche, d'attaquer les gens par derrière.

Elle resta là, sans bouger, le sourire aux lèvres. Sa baguette tournait encore, elle ne réagit pas le moins du monde, mais n'en pensait pas moins.

-J'aurais pu t'attaquer plus d'une fois et tu ne nieras pas que tes capacités sont loin d'être celle d'antan.

Son sourire s'étalla un peu. Sa voix était un poil vexée, elle le sentait. Alors il restait bien un peu d'amour-propre la dedans. C'était ce qu'elle avait cherché, elle avait voulu savoir sa réaction. La meilleure qu'il aurait pu décider si il avait voulu simplement répondre à ces questions, comme il avait dit tout à l'heure, s'aurait été de rester là, sans rien dire. Mais non, il avait bien réagit, donc il restait bien un peu de Severus dans cette expression froide et dure qui imprégnait son visage. Il n'avait pas l'air d’apprécier qu'on le traite de lâche, parce que c'est ce qu'elle lui avait dit, quelque part. Pourtant, un jour, Severus avait été quelqu'un de lâche, et il ne pouvait pas le nier. Sûrement avait-il changé, maintenant, mais elle n'oublierait jamais les fois où il attaquait les maraudeurs, avec ses sorts inventés, derrière leur dos. Ils avaient réellement changés, tous, depuis ce temps. Quoique ai dit Lily, elle aussi avait changé. Surement le moins de tous, mais peu importait maintenant.

-Et bien, voilà une bonne chose.

Elle savait qu'il comprendrait ce qu'elle voulait dire par là. Elle ne parlait pas du cimetière qu'elle venait de ranger. Elle voulait dire par là qu'elle avait comprit qu'elle avait touché un point sensible. Et elle disait aussi, par la même occasion, avec un brin de sarcasme, qu'elle avait remarqué qu'il ne l'avait pas attaquer pendant le temps où ils parlaient. elle repérait ce que voulaient dire les gens, leurs pensées, elle avait toujours été très vive.  Mais plus encore parce qu'elle le connaissait, bien qu'il disait qu'il n'était plus le même.

Une fois sa tâche faite, la rousse se retourna d'un mouvement, puis sourit à Severus.

-Moi aussi je te connais, Severus.

Lily aurait bien aimé s'asseoir et boire un vers, mais cela semblait impossible. Elle se demandait où allait bien pouvoir se terminer cette conversation. Mais peu importe, elle se terminerait là où elle le voudrait.

-Satisfaite ?

Elle le regarda, cherchant la réponse à sa question. En un sens, oui, elle était satisfaite. Elle croisa les bras, et le fixa avec un air faussement questionnée, puis hocha la tête.

-Très.

Elle décroisa ses bras, ce demandant qu'en faire maintenant.

_________________
ma fiche de présentation
Et ici, tous mes liens!

N'hésites pas à me contacter, même si tes questions t'on l'air stupide ( alors qu'elles ne le seront jamais ). Je répondrais au plus vite!

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Retrouvailles [ PV Severus Snape ]

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Always. || Snape. Snape. Severus Snape ♥
» Severus Snape - La solitude fut ma seule protection
» Severus Snape ~ We Are Broken.
» Amoureux de son ennemi
» Severus Rogue

Revivisco ~ le nouveau sortilège :: Portoloin :: La poubelle ensorcelée :: RPs terminés ou abandonnés-