Partagez | .
 

 « Et moi qui croyait que mon pire cauchemar était détruit.. [pv Rogue] »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Et moi qui croyait que mon pire cauchemar était détruit.. [pv Rogue] Jeu 26 Sep - 20:01

Depuis la grande bataille de Poudlard et après avoir perdu les personnes qu’il considérait comme ses amis proches, Neville ne voulait plus y retourner. Mais après avoir entendu la révélation du professeur Dumbledore, car oui, il était revenu à la vie ainsi que tous les autres sorciers morts pendant la bataille, il avait envie de retourner à l’endroit où il avait étudié pendant toute son année scolaire. Il pensait qu’une chose pareille ne pouvait pas être vraie.. Mais quand il a vu, en face de lui, le professeur Dumbledore, Neville s’était senti immédiatement à l’aise et surpris.. Il n’était plus le garçon timide ni grassouillet qu’avant.. Il avait énormément changé, moralement et physiquement parlant, c’était un jeune homme très beau et beaucoup plus courageux que quand il était élève dans le château. Bref, Neville était entré par les grandes portes du château, il avait visité toutes les salles et même les salles communes des différentes maisons. Et puis aussi, les cachots, l’entre des Serpentards qu’il redoutait temps.. Neville descendit dans les cachots pour voir si ça avait changé pendant la bataille et non, ça n’avait pas changé, ces cachots étaient toujours dans une pièce sombre et sinistre du château, il y faisait encore très froid. Comme d’habitude remarque ! Neville remonta les escaliers et prit la direction du parc de l’école.

Quand il est revenu à Poudlard, Neville avait remarqué qu’il n’y avait pratiquement aucuns élèves dehors, ni dedans. A croire qu’ils étaient tous resté chez eux après les événements qui se sont déroulés.. Ca ne serait pas étonnant d’ailleurs.. Les parents des élèves de Poudlard n’allaient certainement pas laisser leurs rejetons revenir ici avant un bon moment, pensa-t-il. Il marcha donc en direction du parc, afin de se changer les idées et de penser à son futur métier. Etre professeur de botanique. Il avait toujours été doué dans cette matière.. Mais pour l’instant, il voulait simplement ce reposer et s’assoir dans l’herbe fraiche du parc. Ce que Neville ne savait pas, c’était que son pire cauchemar était dans cet endroit aussi.. Comment le sorcier allait-il réagir ?
Revenir en haut Aller en bas


 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Et moi qui croyait que mon pire cauchemar était détruit.. [pv Rogue] Jeu 26 Sep - 21:37

Severus avait passé une nuit assez étrange, il avait dormi pendant plusieurs heures et avait trouvé le temps de faire une potion, mais il s'était rendu compte qu'il lui manquait plusieurs ingrédients qu'il avait laissé dans ses quartiers à Poudlard. Pourtant, il avait attendu plusieurs heures avant d'y retourner, il ne savait pas très bien ce qu'il voulait, c'était ce qui l'avait poussé à resté plus longtemps chez lui. D'un côté, il aurait préféré rester tranquillement chez lui, mais Poudlard était aussi son chez lui, c'était là où il avait beaucoup de ses affaires et aussi beaucoup d'ingrédients qu'il n'avait plus à disposition chez lui. Il s'était décidé à se rendre à Poudlard, sans même faire attention à ce qu'il faisait, il se rendit dans ses quartiers dans les cachots. Les souvenirs de l'année passé lui revinrent, elle avait été très spéciale pour lui, même s'il avait gardé ses quartiers dans les cachots sans le divulguer réellement, étant censé habiter les quartiers précédemment occupé par Albus Dumbledore. C'était ce qui avait bloqué Severus pour habiter les lieux, pour lui, c'était à Albus et il ne pouvait faire une telle chose.

Ses quartiers à lui n'avaient en rien changé, il se dirigea directement vers sa réserve personnelle, prenant tout les ingrédients important lui appartenant. Il emballa le tout tranquillement, avant de le rétrécir et de le mettre dans sa poche. Il sortit de son espace de vie pendant longtemps, il avait tout ce dont il avait besoin. Une fois dans les couloirs, il erra dans les couloirs remontant lentement des cachots, avec pour seul bruit ambiant ses pas, qui ne faisaient qu'un bruit sourd dans le château. Une fois à l'extérieur du château, après avoir passé les grandes portes, il se dirigea vers la forêt interdite, il regarda autour de lui avant d'entrer, mais s'engouffra entre les arbres. Il s'enfonça assez loin, avant de ressortir après un long moment dans l'ombre des arbres. Une fois hors de la forêt, Severus ressentit le besoin de rester un peu plus longtemps dans le terrain de l'école, ici, il n'avait pas à craindre d'être arrêter, du moins, il l'espérait et l'école avait toujours été le lieu où il était le plus en sécurité, comme pour beaucoup d'ailleurs. Il s'adossa à un arbre près du lac, pour ne pas qu'on puisse le voir en arrivant du château ou de la grille. Qu'est ce que je reviens toujours faire ici. Severus était une fois de plus en colère contre lui-même, il ne comprenait pas ce qui le poussait à revenir à Poudlard, pourtant, il y revenait toujours, c'était comme si c'était fait exprès.

L'homme se mit à réfléchir, essayant de comprendre ce qu'il venait toujours faire ici, mais rien ne lui venait, il s'était toujours senti en sécurité à Poudlard, même si à l'époque de ses études, il y avait les maraudeurs, ils n'étaient rien comparé à son père. C'est des bruits de pas qui firent ressortir Snape de ses pensées, il sortit automatiquement sa baguette et la tint bien dans sa main droite. Il la leva et se retourna rapidement, avant de s'arrêter en voyant de qui il s'agissait, il rangea lentement sa baguette et se reposa contre l'arbre qu'il venait de quitter, tout en lançant de sa voix la plus froide et la plus détestable.

-Londubat.

L'ancien directeur de Serpentard savait que rien que le nom sortant de sa bouche, ferait trembler de peur le jeune homme à qui il avait fait face, ce qui faisait très plaisir à Severus intérieurement, faire peur à Londubat était un de ses passe-temps préférés depuis qu'il avait compris que le jeune homme avait plus peur de lui que n'importe qui d'autres. L'homme espérait bien faire fuir l'ancien Gryffondor rien qu'en lui disant son nom, ce qui serait sûrement facile et Severus pourrait recommencer à réfléchir sereinement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas


 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Et moi qui croyait que mon pire cauchemar était détruit.. [pv Rogue] Mar 1 Oct - 16:33

Alors que Neville était tranquillement assis dans l’herbe, il entendit un bruit venant d’un arbre à côté de lui, il se leva rapidement et regarda ce qui avait bien pu causer ce bruit. Neville crut faire une crise cardiaque en voyant son pire cauchemar devant lui.. Le professeur Rogue. Que ? Comment se fait-il qu’il soit là, devant lui ? Il n’était pas mort ? Neville se rappela soudain que le professeur Dumbledore avait dit que les anciens morts étaient revenus à la vie, suite à une erreur de sorts lancé par Voldemort en personne. Mais il ne pensais pas voir son épouvantard en face de lui.. Ce professeur lui avait causé d’énormes soucis et une très grande peur. A chaque fois, quand il était élève dans son cours, il se donnait un malin plaisir à rabaisser le jeune Londubat. Mais, maintenant, Neville était devenue plus fort et plus courageux.

A la grande surpris du professeur, Neville ne se défila pas. Il voulait faire face à son pire cauchemar, autant impressionné son ancien professeur de potion, n’est-ce pas ?! Puis, qu’est-ce qu’il risque si ce n’est encore une fois de se faire rabaisser ? Neville gardait sa baguette bien à l’abri dans sa poche et fit face à Rogue. Il prit une profonde respiration et répondit au professeur.


Qu'est-ce qui.. Vous ?! Je… vous croyez mort! Sachez que je suis devenu moins trouillard que vous ne le pensez, professeur.

Avais dit Neville d’un ton froid. Il détestait ce professeur et il allait le lui faire savoir ! Il gardait de mauvais, très mauvais souvenirs des cours de potions avec ce professeur.. Comment peut-on appeler ça un professeur d’ailleurs ?! Qui vous rabaisse à longueur de journée...

Vous.. Vous ne me faites pas peur !

Bégaya Neville en regardant Rogue en face de lui. Sa voix trahissais sa peur, mais il voulait se montrer très courageux et surtout moins peureux qu’avant. L'heure de la vengeance avait sonnée!
Revenir en haut Aller en bas


 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Et moi qui croyait que mon pire cauchemar était détruit.. [pv Rogue] Mar 1 Oct - 17:25

C'est avec surprise que Severus vit le jeune Londubat lui faire face, visiblement, la bêtise était chose contagieuse chez les gryffondors,  surtout que celui qu'il avait sous les yeux, ne parviendrait jamais à oublier sa peur de lui, le professeur Snape, dur et froid. Londubat se mit à parler, sous le regard sans émotion de Snape, qui se demandait toujours pourquoi le jeune homme venait le déranger dans un parc aussi grand, mais le Londubat dit.

-Qu'est-ce qui.. Vous ?! Je… vous croyez mort! Sachez que je suis devenu moins trouillard que vous ne le pensez, professeur.

C'est cela., se dit Severus. Même si Londubat avait voulu être froid, la froideur n'avait aucun effet sur Severus, surtout que le jeune homme n'avait pas l'air d'être lui même convaincu de ses paroles, vu ses hésitations. Le Snape haussa simplement un sourcil sceptique, ne voulant pas prendre la peine de répondre à son interlocuteur. Alors il le fixa simplement de son regard froid, attendant que le jeune homme partes apeuré comme toujours, puisque Severus ne croyait pas réellement qu'il soit devenu moins trouillard avec lui du moins, peut-être durant le combat il avait fait preuve de courage, mais une peur aussi profonde qu'un épouvantard était plus dure à contrer que le reste. Et même ça, Severus ne pouvait le savoir, il était mort durant toute la bataille finale et il n'en savait pas grand chose, il n'avait pas parlé avec beaucoup de monde depuis son réveil et pas de la bataille. L'homme vit le jeune ouvrir la bouche et fut intrigué de ce qu'il allait dire.

-Vous.. Vous ne me faites pas peur !

La phrase ressembla plus à a bégaiement qu'à une réponse franche et assurée, ce qui arracha un ricanement railleur à Severus, qui n'avait toujours pas envie de prendre la peine de répondre à Londubat, il n'avait rien à dire, d'intéressant, le jeune homme n'étant même pas convainquant. Alors c'est silencieusement que l'homme sortit sa baguette de ses robes et la pointa juste sous la gorge de Londubat, fixant ses yeux froid dans ceux du jeune homme en face de lui.

-Êtes vous bien certains de cela, Londubat ?

L'homme rapprocha encore un peu plus sa baguette du cou du jeune homme l'enfonçant un peu dans la chair du jeune homme. Il savourait cet instant, Londubat ne devait avoir aucune idée de son véritable camp et devait donc être terrifié d'être sous le joug d'un mangemort. Severus ne s'était jamais retrouvé dans une telle situation depuis la mort du Seigneur des Ténèbres, il n'avait pas menacé quelqu'un en le tenant au bout de sa baguette.

-Rien ne m'empêche de vous tuer ici et maintenant.

Même si Severus disait de tels mots, il savait qu'il ne le ferait pas, il n'avait pas changé de côté tant d'année plus tôt pour reprendre son ancienne vie ensuite, mais faire peur à Londubat était trop tentant, en faîtes, il testait son ancien élève, pour voir si il n'avait réellement plus peur de lui ou si c'était juste des mots pour se convaincre que ce n'était réellement plus le cas. L'homme laissa sa baguette sous le cou du jeune homme, ne bougeant pas, son masque bien en place, ses yeux aussi froid qu'à son habitude. Seulement, Severus ne savait pas comment réagir si Londubat avait vraiment moins peur de lui, il ne pourrait pas réellement s'amuser à lui faire peur comme à son habitude, il devrait aller beaucoup plus loin pour y arriver. Faire peur à ses élèves avaient toujours été une habitude, qu'ils le détestent aussi, mais il ne voyait pas de revirement dans leurs sentiments lorsqu'ils grandissaient et il ne voulait pas en voir, il ne pouvait nier qu'il aimait la supériorité qu'il avait sur ses élèves en les effrayant et en les méprisant autant qu'ils le méprisaient. Alors Londubat ne devait pas changer les faits, qui devaient rester les mêmes pour tous, sauf peut-être Potter, mais Potter, c'était une autre histoire, plus complexe. Severus n'avait pas bougé d'un centimètre depuis que sa baguette était sous le cou du jeune homme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas


 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Et moi qui croyait que mon pire cauchemar était détruit.. [pv Rogue] Mer 2 Oct - 17:24

Lorsque Neville vit le professeur Rogue s’avancer vers lui et lui mettre sa baguette sous la gorge, il devient blanc comme un linge. Non, il n’allait pas se défiler, même si c’était son pire cauchemar qui se trouvait devant lui. Il voulait montrer à son ancien professeur de potion qu’il était devenu beaucoup plus puissant qu’avant. Mais là il ne pouvait rien faire.. A part lui répondre encore froidement. Il ne voulait pas mourir, pas ici et surtout pas maintenant ! Il avait encore beaucoup de choses à découvrir et à apprendre en tant que sorcier. Et étudier la botanique aussi..

Me tu...tuer ? Qu’est-ce qui vous en empêche ? Vous êtes trop l...Lâche pour le faire ! Même pendant la bataille, vous avez fui..

Répondit Neville en bégayant. La peur avait pris le dessus sur le pauvre Neville, tout tremblant rien qu’à l’idée que Rogue voulait le tuer.. Pourquoi fallait-il qu’il soit seul en ce moment ?! Ses amis n’étaient même pas là pour le défendre.. A croire qu’il l’avait laissé tomber comme une vieille chaussette.. Mais même s’il avait la baguette de Rogue sous la gorge, Neville ne broncha pas, bien qu’il soit tremblant.

Un conseil professeur, ou plutôt devrais-je dire, ancien professeur: enlevez votre sale baguette de ma g..gorge, ou vous allez le re.. regretter!

Hurla Neville. Il détestait qu’on lui mette quelque chose sous la gorge, il avait l’impression qu’on l’étouffait à chaque fois.. Il bégayait encore, mais ne fuira pas face à son épouvantard !
Revenir en haut Aller en bas


 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Et moi qui croyait que mon pire cauchemar était détruit.. [pv Rogue] Jeu 3 Oct - 15:34

-Me tu...tuer ? Qu’est-ce qui vous en empêche ? Vous êtes trop l...Lâche pour le faire ! Même pendant la bataille, vous avez fui..

Le bégaiement du jeune homme arracha un ricanement à son ancien professeur, mais il ne ricana pas longtemps. Lorsqu'il l'entendit le traiter de lâche, il enfonça encore plus sa baguette dans le cou du jeune homme, il ne pouvait pas supporter ce mot lâche, il n'était pas lâche, l'envie de tuer le jeune homme était bien présente en cet instant, mais il ne le ferait pas, il avait renoncer à tuer des innocents il y a bien longtemps et ce n'est pas un enfant qui le ferait replonger. Surtout pas un enfant qui voulait absolument prouver qu'il n'avait pas peur en l'attaquant avec de basse réplique. Pour la suite, il comprit que le jeune homme n'avait rien appris, de personne et il ricana un peu, avant de donner une petite explication.

-Les morts ne peuvent fuir, Londubat.

La réplique était on ne peut plus vrai, comment un mort pouvait il fuir, alors qu'il n'était plus dans le monde des vivants. Severus n'avait pas ajouté plus de chose que ces quelques mots, non, il n'avait pas envie de dire la manière dont il était mort à son ancien élève si détesté. Il n'avait rien à ajouter, mais visiblement, Londubat avait des choses à dire, puisqu'il reprit la parole.

-Un conseil professeur, ou plutôt devrais-je dire, ancien professeur: enlevez votre sale baguette de ma g..gorge, ou vous allez le re.. regretter!

Severus ignora la remarque, il n'avait rien à redire à ça, il était l'ancien professeur et s'en sentait plus que satisfait, puisqu'il n'aurait pas supporter d'enseigner une année de plus à cet élève comme à beaucoup d'autres. Cependant, au lieu de retirer sa baguette, il la laissa bien à sa place, juste pour voir ce que voulait dire vous allez le regretter. Il s'amusait de la situation, voir Londubat jouait les grands sorciers l'amusait, puisqu'il n'en était pas un, Severus savait qu'il avait largement plus de connaissance de la magie que le jeune homme. Qu'il aurait pu le tuer il y a bien longtemps, avant même qu'ils ne commencent la conversation, qu'il aurait pu le laisser là, alors il ne faisait que ça pour voir les limites du Gryffondor. Il n'avait même pas peur de voir le jeune homme faire un mouvement, même s'il prenait sa baguette, Severus aurait vite fait de le stupéfixer. Seulement, Severus n'avait pas envie d'un duel avec son élève, il voulait juste son calme, pour réfléchir et le jeune homme l'avait dérangé.

-Vous êtes pitoyable.

Severus avait lâché sèchement ces mots, puisque c'était exactement ce qu'il pensait, il trouvait le jeune homme pitoyable, pour plus d'une raison, déjà, il agissait avec la témérité d'un gryffondor en face d'un homme que tout le monde pensait mangemort, ensuite, il avait parlé trop vite de Severus comme d'un lâche qui avait fui durant la bataille et pour finir, il essayait le coup du conseil pour essayer de le convaincre de ne pas le menacer, hors Severus avait vu des gens supplier pour sauver leur vie et pourtant, il les avait tué, il en avait vu qui avait aussi menacé qu'il le regretterait, mais il avait poursuivit ce qu'il avait à faire. Alors Londubat était réellement pitoyable à ses yeux, aussi pitoyable qu'un homme se trouvant dans les cachots du Seigneur des Ténèbres durant la première guerre, toujours à trop présumé de ses capacités. Le regard de l'homme passa tout autour de lui, sur le parc de Poudlard en seulement une fraction de seconde, avant de se reconcentrer sur la personne en face de lui, celle qu'il menaçait, faisant bien attention à tous les mouvements de l'autre, un très bon côté d'avoir été espion, il notait tout, il avait noté la peur dans les mots du jeune homme qui voulait lui faire croire que justement, il n'avait plus peur. Et Severus se décida à en rajouter une couche très froidement.

-Êtes vous toujours certains que vous n'avez plus peur ?

C'était d'une voix glaciale que l'homme avait dit ça, il voulait vraiment entendre Londubat se ratatiner, avouer qu'il avait toujours peur, l'humilier d'une certaines façons, en le forçant à avouer ses peurs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Et moi qui croyait que mon pire cauchemar était détruit.. [pv Rogue]

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ton pire cauchemar est de retour X (pv Cassie)
» Nicholas ➜ Je vais devenir ton pire cauchemar.
» Je suis ton pire cauchemar
» Tu es devenu mon pire cauchemar...
» Votre pire Cauchemar

Revivisco ~ le nouveau sortilège :: Portoloin :: Poudlard :: Le reste du château :: Parc-